ShieldBreakFast

Le blog Melee d'Exile.

Étiquette : RAOUL

EMG parle de : Raoul

EMG a inclus le joueur français Raoul dans ses “plays of the week” cette semaine, grâce à un beau combo sur son camarade parisien Swankiwi à l’Extra Life Café (un jeudi sur deux, venez nous y retrouver !).

Power Ranking français 2019

Power Ranking français – Juillet-Décembre 2019

Le power ranking français de fin 2019 est sorti et a pour particularité d’être classé en tiers plutôt qu’en numérotant chaque personne. L’ordre au sein des tiers existe, mais il reste approximatif !

Les points à retenir :

  • Raoul intègre le tier S. S’il reste derrière le champion Mahie, ses voyages à l’étranger lui ont permis de s’améliorer et de faire parler de lui.
  • Charlon mène le tier A devant Bobi et CC
  • Dans le tier B, Galan, petit nouveau de Nancy, rivalise avec les anciens JiM et Chaos6
  • En tier C, le Lillois Psylo défend sa ville contre Enn et Arte
  • Au tier D, JvJ, habitué des rankings, Poilon, le plus fort des netplayers, et les nouveaux parisiens Swankiwi et Ping

Enfin, le panel a choisi d’attribuer des mentions honorables à deux joueurs dont la progression les a le plus impressionnés : Spleen à Marseille et Khalas à Paris.

La méthodologie et les pronostics

Le PR a été établi à partir des sets gagnants et perdants de la période juillet-décembre 2019 par un panel d’organisateurs de tournois français : Solo et OnArap pour le Nord (et spécifiquement Paris), LuK et Kebabman13 pour le Sud et Link69 pour la région lyonnaise.

Dans le prochain Power Ranking français, vous retrouverez peut-être des grands noms absents de ce classement : Makenshi, Tekk et Baxon, par exemple, ont été trop peu actifs sur la période pour qu’on puisse les mettre en avant, bien qu’ils figurent sans aucun doute parmi les meilleurs joueurs français.

Power Ranking 2016 – Tier C en vidéo

Une vidéo du Sylphe Smash Network, aka Baku !

Power Ranking 2016 – Tier C : 16 à 30

 

Nous y voilà ! Les premiers noms du PowerRanking 2016 sont révélés ce soir. Nous commençons avec les 15 joueurs composant la seconde partie de ce beau top 30 représentant notre communauté haute en couleur et surtout riche en personnages ! Pour rappel, nous avons recueilli le vote de tous les joueurs ayant passé les pools d’au moins deux importants tournois français durant l’année, et qui à ce titre étaient éligibles à ce classement. Vous avez voté, vous avez choisi quels éléments de la scène française vous paraissent être les meilleurs. Sans plus attendre, les voici, présentés par notre cher Tekk et sa plume de qualité :

  1. Hercules                        

Montpelliérain d’origine, Hercules/Mono’ est le papa fier de la communauté nantaise qu’il chaperonne depuis son arrivée dans la ville. On ouvre ce Top30 avec son falcon de l’amour qui a connu de sérieux progrès cette année, et dont la rage de vaincre transpire de chaque knee. Un joueur à surveiller en 2017 !

  1. Chance Lo

Sheik orléanaise relativement inconnue jusqu’à cette année, Chance Lo est un joueur plutôt discret mais dont le potentiel ne fait pas de doute. Avec une victoire sur Samplay à la HFLAN2016 et déjà quelques tournois étrangers à son actif, Chance Lo pourrait bien devenir LA sheik française s’il continue sur cette voie.

  1. StorMyu

Notre cheminot national est le premier fox de ce top30, et en bon joueur de fox il n’a pas la langue dans sa poche. Virtuose du trashtalk et toujours plus technique, StorMyu a créé la surprise en 2016 avec une victoire sur DjaGoF, démontrant qu’il n’est pas un joueur à prendre à la légère. On espère que sa morgue et son skill lui feront grimper les échelons l’année qui vient, enfin si la SNCF le lui permet. #Dormyu

  1. Kid Candi

Le gosse fou de Lyon, ancien fils spirituel de Fauster avec sa samus, le switch vers fox et sheik a comme libéré son style agressif et m’as-tu-vu, qui sait aussi se montrer d’une grande intelligence. S’il a quitté l’école fausterienne, c’est pour s’inscrire en droite lignée de la folie d’un DjaGoF. Un joueur qui s’il se canalise mieux fera la terreur des floaties et des moins rapides.

  1. Dindon Masqué

Ancien retraité, le Dindon a fait son grand retour cette année et s’est propulsé dans ce top 30 avec des victoires sur MetalFox, Kid Candi, Fauster, Datto… Hyperactif aux tournois du Meltdown Montpellier, ce falcon à l’ancienne se caractérise par son neutral prudent et attentif et un punish game purement efficace. On espère le voir se déplacer de plus en plus pour montrer à la jeune génération ce qu’est un falcon brutal comme ganon.

  1. Explo

TO parisien et principal joueur de Ice Climbers de la capitale, Explo nous a montré un 2016 brillant: il bat JiM, Samplay, Imperfect, et se déplace énormément. On l’a vu cette année en Hollande pour le Syndicate et l’Avalon-M6, en Angleterre pour le Heir3, en Norvège pour l’Eclipse 2. Véritable exemple pour la communauté française en termes de motivation et de déplacements, Explo est un joueur sur la montée qui s’il continue comme ça fera bien des chagrins avec son wobbling sans pitié.

  1. Yogui

L’OVNI (Objet Vraiment Non Identifiable) lyonnais, le yoshi inattendu. De 2015 à 2016, Yogui est passé du statut de débutant mal assuré à bon joueur confirmé avec un plan de jeu solide. Habitué des tournois lyonnais et du sud, on l’a vu cette année prendre des sets à Alox, DjaGoF, Datto, Dindon, LGuy… On ne peut que s’impatienter de voir ce monstre se déplacer à Paris et à l’étranger, et terrasser des joueurs bien établis, ne laissant que seum et confusion sur son passage.

  1. RAOUL

Sérieux candidat pour le joueur le plus populaire et mascotte de Paris, RAOUL est un fox à surveiller. Fils (ou frère ?) de BeLia, il suit la même voie du fox méthodique qui tend à une efficacité absolue. presque totalement inconnu en 2015, il prend en 2016 des sets à *Zen, BSeeD, Mono’… Le genre de fox sur la montée qui fait très peur, ceux qui le devancent directement au classement ont de quoi s’inquiéter pour 2017.

  1. Datto

Le marth montpelliérain des premières heures, dont le jeu carré qui repose sur des fondamentaux efficaces, est en constante rivalité avec les trois autres mousquetaires de la région (JiM, Meljin, MetalFox) pour la place de boss local. Il aura connu un 2016 mitigé mais solide, avec quelques victoires de tournois Meltdown et contre des lyonnais (ZCK, LGuy, Kid Candi). On déplore cependant qu’il ne puisse se déplacer à Paris et au-delà pour montrer son potentiel contre les joueurs qui ne le connaissent pas déjà ; en souhaitant que cela change en 2017.

  1. Crogo

Anciennement Cromat, anciennement un falcon, anciennement un retraité. Crogo fait partie comme Dindon de ces vieux de la veille qui ont fait un retour en force en 2016: *Zen, Willy, Mono’, RAOUL, Explo ont cédé un set à sa peach, ce qui lui vaut une place peut-être inattendue dans ce top30. Comme Datto, on espère le voir bouger d’avantage pour mesurer sa peach au reste du pays. Notons qu’il est le seul joueur de peach de ce top, et représente ainsi la meilleur possibilité d’apprendre ce matchup trop peu connu en France.

  1. LuK

Papa de la communauté grenobloise aux côtés du légendaire Qlex, LuK est un falcon méthodique très observateur. Aux combos sans queue ni tête, il préfère l’efficacité. Ainsi on peut le croire sobre dans l’exécution, jusqu’à se manger un forward smash génialement trouvé ; car notre magicien national a le don pour observer vos habitudes de placements, c’est là son grand point fort. Il se place en 2016 aux portes du top20, dans lequel on espère le voir grimper cette année.

  1. Meljin

Le fox mystérieux et edgy de Montpellier, qui a rejoint récemment l’équipe ForwardSmash, est sur la montée depuis cette année. Comme Datto, on le voit presque exclusivement qu’aux tournois autour de Montpellier et Lyon, où sa progression est d’autant plus visible: son 3-0 sur DjaGoF en loser bracket du SBA2 en a surpris plus d’un. En plus d’avoir gagné en technicité en 2016, on a vu Meljin adopter un jeu plus réfléchi, un neutral game plus posé. Il se pourrait bien qu’en 2017 il s’impose comme le boss final de montpellier si ses performances continuent sur cette voie. Comme pour Datto cependant, il lui faudra bouger plus souvent et plus au nord pour dépasser les performances de JiM.

  1. MetalFox

LE ness de France et d’Europe. Après avoir eu une activité plus qu’intermittente ces dernières années, MetalFox s’est beaucoup montré en 2016 (pas moins de 11 tournois !) et s’est illustré en battant Inf au MARS 2016, ZCK au LAST VI et Alox au GRAS 6. On parle surtout de son ness lorsqu’on le mentionne, mais MetalFox n’est pas un pseudo dans le vide non plus: il a un fox et il n’hésite pas à s’en servir. C’est bien le seul joueur qui main à la fois le meilleur et le pire (ndlr: C’EST le pire) personnage du jeu, et le switch de l’un à l’autre demande une solide adaptation pour ne pas se faire avoir. Comme ses compatriotes de Montpellier, on espère le voir à Paris en 2017 !

  1. CC

2016 a connu quelque chose comme le réveil des morts. CC est lui aussi un ancien retraité qui a eu un regain fou d’activité cette année. Meilleur Ice Climbers du pays, CC fait partie de ce noyau montpelliérain qui ne s’est pas encore beaucoup frotté au nord. Cette année, il aura surtout fait la terreur de Lyon avec des victoires sur ZCK, Etril, LGuy et DjaGoF… Et s’est aussi imposé dans sa région, en se propulsant au-dessus de tous excepté JiM. S’il reste aussi actif, il n’y a pas à douter que beaucoup de seum sera versé en 2017, un wobbling bien placé ouvrant de ce côté tous les robinets.

  1. ZCK

Toulousain d’origine, ZCK s’est révélé lors de son arrivée sur la scène lyonnaise, et a été depuis une vraie machine à upsets: il a pris des sets à beaucoup de joueurs importants, et surtout de plusieurs régions: Samplay, Datto, CC, Alox, Leon l’ont subi. Cette année la série d’upsets s’est quelque peu ralentie, mais on a vu ZCK beaucoup progresser et avoir un jeu de plus en plus précis, sans parler de ses setups de rests qui se diversifient avec le temps. Avec Aephage, ils forment l’armée des deux doudou de Lyon, qui sème l’angoisse du floatie dans les brackets où on les trouve. Un joueur absolument imprévisible quant à 2017, qui pourrait tout aussi bien stagner que grimper en flèche dans le classement français.

 

Introduction par Sylvain « Brog » Rascle, textes joueur par Victor « Tekk » Abdessemed et images par Aloïs « Hercules » Elbahjaoui. Classement effectué par LeFrenchMelee en regroupant les votes de ceux s’étant prononcés parmi les 66 votants sélectionnés.

C’est qui RAOUL ? C’est qui Darx ?

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén