Hey.

Salutations, personne derrière ton écran.

A partir de maintenant t’es mon pote, et je te parle un peu de ce qui va se passer à ton premier tournoi. Je te préviens d’avance, ça risque d’être un peu humiliant.

Je sais, je sais, tu doses, et t’étais le boss final de tes petits camarades, excuse nous Neo. Mais bon, je préfère te filer deux trois tips, comme ça on pourra pas dire que je suis une mauvaise pote:

Tips de pré rinçage tournoi

Déjà la base: n’oublie pas d’amener ta propre manette. Cela peut paraitre evident dit comme ça, mais je perds rien à le rappeler.

Amène aussi de l’eau, tu vas passer ta journée au milieu d’écrans, de consoles et de joueurs à cran, niveau température on monte vite dans les tours et ça serait DOMMAGE de mourir déshydraté. Evite les trucs énergisants style Monster / Redbull, le pic de sucre va pas faire de bien à ton cerveau, et ça sera plus contre productif qu’autre chose. Si t’as besoin de te réveiller, bois un café (UN, pas six en vingt minutes parce que les cinq premiers « faisaient pas effet », t’as compris le principe).

Et puis de quoi manger, de type nourrissant, style des bananes et des noix. Ou pas des noix si t’y es allergique. Des amandes ? Ecoute, whatever de nourrissant et pas trop sucré, et qui essaye pas de te tuer accessoirement au passage.

Genre ça.

Dors et mange bien la veille. Globalement, si tu veux être dans des conditions optimales, comporte toi exactement comme la veille d’un tournoi sportif traditionnel. Et surtout, mange des fruits (conseil de vie valable au quotidien, de rien).

Si tu n’as pas encore connaissances des techniques avancées, je te conseille de t’y mettre maintenant, sinon ça va être encore plus douloureux que prévu. Si les termes wavedash ou L-Cancel ne te parlent pas, tiens: voici l’excellente playlist de tutos de la toute aussi excellente chaine SSBM Tutorials.

Check le formidable code de conduite mis à ta disposition et qui te guidera dans les grandes lignes afin d’être un être humain décent lors de cet évènement, à défaut de passer les pools. D’ailleurs, il est possible que tu croises des femmes durant le tournoi (cela arrive, juré) et cet article pourrait t’être d’une grande aide afin d’être un allié efficace pour les femmes dans la scène smash !

Check aussi le: ruleset du tournoi. Connaître les règles et le format de l’événement est toujours pertinent (est-ce que tu vas te faire 0-2 six fois de suite en pools rounds robin ou seulement deux fois en bracket double élimination ?).

Pense aussi à prendre du doliprane, des huiles essentielles ou quoique ce soit qui t’aidera à combattre les migraines. La lutte contre les écrans commence maintenant.

Prépare toi une playlist pour te focus pendant les matchs et te couper du bruit extérieur de la salle, qui peut rajouter du stress inutilement surtout quand on a pas l’habitude.

Pendant:

Bon du coup, nous y voilà.

Comme on sait tous (sauf toi) que l’enjeu principal de ce tournoi sera plus tourné vers le social et la recherche de soutien psychologique que vers la performance, repère directement ceux qui ont amené la bière essaye d’établir un contact avec les gens qui t’ont l’air un minimum ouverts et sympathiques. Parce que oui, sache le: il surviendra un moment où tu te retourneras, et où je me serai éclipsée pour aller faire des trucs qui apparement ne t’impliquent pas. Pas de panique, reste stable sur tes appuis et: va parler aux gens. On insistera jamais suffisamment là dessus, mais le point principal d’un tournoi où la majorité des participants sortira pas des pools, c’est de rencontrer. N’importe qui, qui deviendra n’importe quoi. Un mec planqué de ta région dont l’existence t’avait échappée jusqu’à présent, des potentiels potes de sessions, un rival ? Discute, autant que tu peux, et si t’es trop timide pour faire le premier pas, la technique consistant à rester debout à côté de gens qui regardent un set intéressant et rigoler avec eux est souvent concluante. Et puis à présent que tu te souviens que t’as de toutes façons jamais aimé les bananes, tu peux essayer de refiler celle que t’as amenée (suite à mon conseil) à quelqu’un, le potentiel brise glace de ce fruit est souvent sous-coté.

La communauté Smash a ceci de génial qu’elle est particulièrement axée sur l’ambiance communautaire et les échanges entre ses membres, et que chacun a ses attentes secondaires vis à vis de l’événement !

Ici, un smasher dont l’attente secondaire n’est clairement pas la présence d’un stand de JDR.

Concernant le tournoi en lui même:

Sois attentif aux horaires et annonces des TO, une disqualification (DQ) pour non présentation au TO desk est vite arrivée. Sois encore plus attentif si le tournoi se déroule à l’étranger, les TO ont souvent une interprétation très personnelle de la prononciation de ton pseudo!

Chauffe toi un peu, freeplay au moins un minimum et hésite pas à menacer les personnes qui t’accompagnent pour jouer avec toi si t’as pas encore établi de contact suffisant avec les autres joueurs.

Bois de l’eau.

Rappelle toi que tu vas certainement te faire 0-2.

Probablement six fois de suite suivant le format du tournoi, les pools round robin sont souvent  des instants cruels à vivre.

Mais tout va bien se passer, ce n’est pas grave (si t’as suivi, je suis ta pote, te le rappeler fait partie de mes obligations sociales).

De ce fait, fais de ton mieux, même si tu sais que tu ne seras pas à la hauteur, avoir l’impression de sous performer reste très frustrant quelque soit son niveau.

Hésite pas à poser des questions à tes adversaires après tes sets.

Des exercices de respirations selon ta gestion du stress ne sont jamais superflus.

Rappelle toi l’existence de cette playlist que t’as préparée.

D e l’ e a u

N’oublie pas de fistbump ou au moins saluer ton adversaire avant et après le set, car la bienséance est importante et tu n’as pas envie de passer pour le douchebag du coin dès ton premier tournoi.

Tips post 0-2 massif:

Bon, à ce stade de l’histoire tu t’es fait laver, et tu sais pas trop où t’en es. Ça va aller, j’ai confiance.

Fais un point sur le déroulement de tes sets. Où est-ce que tu t’es loupé, pourquoi, comment? On va pas se mentir, l’enjeu majeur est très certainement ton manque de skill et d’expérience en comparaison aux autres joueurs, mais l’introspection est le début de la progression.

Essaye de determiner tes objectifs: comment as-tu vécu l’expérience ? Est-ce que tu penses être axé performance et progrès purs, ou plus détente et chill sur la terrasse entre deux sets ? Bien sur, ce sentiment évoluera très certainement avec le temps, mais décider dès à présent que dans X mois, tu seras dans ton power ranking régional, ou que tu battras ce joueur qui t’a impressionné (ou même juste ce sale type qui t’a lâché la porte dans la gueule, je juge pas) est une bonne façon d’entretenir sa motivation et d’observer son évolution.

Maintenant que t’es un peu plus à l’aise, freeplay un maximum avec les gens autour de toi et demande des retours sur ton jeu et des conseils.

Retourne voir les joueurs contre lesquels tu as joués en pools et avec lesquels le feeling est  bien passé.

Tente le plus possible de matchups différents, peut-être que t’es encore un peu indécis vis-à-vis de ton main et que tu te rends compte qu’effectivement, Roy était pas un si bon choix que ça.

Ne te décourage pas à cause de tes résultats. Personne n’attend d’un nouveau qu’il batte le seed 1 de sa pool, et personne ne s’en moquera. Tout ce qui importe, c’est de prendre du plaisir à participer.

Si t’as encore un peu de mal à aller vers les gens malgré tout, avec un peu de chance le tournoi comprend un ladder, qui va te permettre de trouver des adversaires avec un nombre de victoire equivalent au tien. Et tout ça sans bouger de ta chaise !

Assiste au top 8 (et aux crews quand y’en a): ce sont toujours des moments de franche hype, très grisants et qui permettent d’avoir un aperçu des tops players présents sur place.

Je sais pas si je l’ai mentionné précédemment, mais boire de l’eau est vraiment nécessaire à la vie en general. Pas seulement en tournois.

Professor Pro restant hydraté durant son set contre Trif à la HFLAN 2019

Garde à l’esprit que toutes les personnes présentes ont commencé un jour, et qu’elles savent exactement ce que tu vis en ce moment (J’enfonce une porte ouverte ici, mais c’est important). La plupart des joueurs sont là pour apprendre, progresser et sont ravis de partager leurs expériences avec les nouveaux. L’essentiel est de ne pas rester dans ton coin et d’échanger le plus possible, car c’est ainsi que tu progresseras le plus. La communauté et ses joueurs ont énormément à apporter, et n’attendent que ça: chaque nouveau joueur enthousiaste sera valorisé, parce que c’est ce qui fait vivre le jeu. Et apporte par la même occasion du cash prize aux top players qui gagnent le tournoi, eux.

Quand tu commences à avoir mal aux pouces, eh, profite de la venue, ses occupants et ses environs. Après tout, maintenant qu’on y est… Je sais pas où on se trouve, mais avec un peu de chance pour toi j’ai pas trop loupé mon coup et on est à un major quelque part à l’étranger. Donc vois l’aspect positif des choses: vive le tourisme, vive les vacances, profite en pour découvrir le folklore local.

Et puis, hey, si le sel a du mal à passer malgré tout, souviens toi: on a amené de la bière.

Comments

comments