Si toi aussi tu en as marre que ton portefeuille pleure après chaque tournoi et que tu ne sait pas comment faire pour réduire la facture, cet article est pour toi ! Je vais m’atteler ici à répertorier tous les moyens existants (à ma connaissance) qui te permettront de payer moins cher en hébergement et en transport (le prix d’entrée au tournoi, lui ne bougera pas d’un centime). 

Hébergement

    Avant toute chose, vérifiez si vous ne pouvez pas vous faire héberger par la communauté locale des smasheurs.ses. Même si vous ne les connaissez pas, vous avez une passion en commun et c’est très souvent une bonne manière d’agrandir son réseau de connaissances. Si vous n’en avez pas la possibilité, voici quelques alternatives…

Auberge de jeunesse 10 à 30 € la nuit

Les auberges de jeunesse sont très souvent de très bons plans pour passer la nuit quelque part pour pas cher. Il en existe un peu partout en Europe. Il y a plusieurs types de logements, mais la plupart du temps vous trouverez des dortoirs avec des lits superposés. Très souvent vous aurez un accès WIFI gratuit et de temps en temps le petit-déjeuner compris dans le prix. Pour trouver des auberges de jeunesse je vous conseille le site internet HostelWorld. En France je vous conseille également de checker le site des FUAJ pour trouver votre bonheur !

C’est une excellente solution si vous partez seul ou en petit groupe (pas plus de 4 personnes). 

Les +Les –
Ambiance chaleureuse et conviviale
WIFI Gratuit
Souvent bien desservies par les transports. 
Pensez à un masque et à des bouchons d’oreilles pour oublier l’activité nocturne (bruit, lumière)
Les prix augmentent l’été … 

AirBnB / 10 à 50 € la nuit

(https://www.airbnb.fr)

Vous connaissez sûrement le principe, c’est une plate forme où des particuliers proposent de louer une partie ou la totalité de leur logement pour une durée déterminée. La recherche est assez simple et vous pouvez filtrer votre recherche selon le type de logement, le prix, etc. Vous pouvez échanger avec le propriétaire du logement directement et voir les commentaires des autres personnes ayant séjourné dans le lieu. Ce genre de logement est vraiment pratique notamment si vous comptez faire des tournois en Europe (par exemple mon copain avait réservé une chambre en Suède durant la Dreamhack Winter). Par contre vérifiez bien tous les détails concernant le logement (situation géographique, accès aux transports en commun, présence du propriétaire / locataire, etc) car vous pourriez avoir des surprises… 

C’est la solution n°1 si vous partez en groupe avec d’autres smasheurs.ses. Dans ce cas plus vous serez nombreux, plus vous devrez vous y prendre tôt pour trouver un logement ! 

Les +Les –
Facile à prendre en main
Beaucoup de choix
Souvent aussi confortable qu’un hôtel
La possibilité de rencontrer d’autres personnes ! 
Payant
Certains logements aussi cher que l’hôtel
Il faut se dépêcher pour avoir les meilleurs logements ! 

Courchsurfing / 0 € la nuit

(https://www.couchsurfing.com ou https://www.bewelcome.org/)

Le principe est tout simple : Des personnes proposent gratuitement de lâcher un bout de chez eux (un canapé, une chambre, le sol, etc) pour une durée déterminée. En fait c’est comme si vous alliez chez un smasheur que vous ne connaissez pas, sauf que c’est pas un smasheur. Bon par contre, sans mentir, vous ne savez pas forcément sur qui vous tombez, alors vous pourriez faire face à des situations bizarres (des personnes ayant envie de passer la nuit avec vous). 

Sur le site couchsurfing, sachez également que si vous n’êtes pas “validé” par le site (entendez par là que vous devez payer le site) vous passerez vous quelqu’un de peu fiable et donc vous risquez de ne pas trouver un.e hôte.sse.

Sur le site BeWelcome, comme c’est un site à but non lucratif, il vous propose juste la base : organiser la rencontre entre des hôte.esses. et des voyageur.ses. Comme sur Couchsurfing vous pouvez tomber sur n’importe et il n’y a pas vraiment de service client en cas de mauvaises expériences.

En clair c’est une solution qui à ses bons et ses mauvais côtés. Je ne l’ai jamais fais personnellement, mais des ami.e.s l’ont expérimenté et ça s’est toujours bien passé. Soyez vigilant.e et essayez de communiquer le plus possible avec vos potentiels hôte.esses. pour éviter les mauvaises surprises.

Les +Les –
Possibilité de rencontrer des personnes sans dépenser un sou
Inscription obligatoire mais gratuite. 
Confort peu optimal
Les hôtes font le tri parmi les voyageurs (origine, genre, etc)
Il faut payer pour “valider” son profil sur le site. 

Transport

Blablacar

(https://www.blablacar.fr)

Vous aimez pas les trains, ni les cars ? Le covoiturage est fait pour vous ! Que vous soyez conducteur ou passager cette solution est vraiment pratique. Personnellement j’utilise ce moyen de transport depuis plus de 5 ans et je n’ai jamais rencontré de soucis. Pour celles qui auraient peur du “coup de la panne”, vous avez la possibilité d’actionner une option permettant de ne voyager qu’entre filles. Le seul désavantage est le coût des frais de réservation qui varient selon le voyage, mais ça fait partie du jeu.  

Les +Les –
Pratique et facile à utiliser
Des trajets pour aller quasi partout
La possibilité de voyager qu’entre filles
L’inscription obligatoire
Les frais de réservation
Les imprévus qui peuvent vous retarder … (annulation de dernière minute, etc)

Ouibus [soon Blablabus]

(https://fr.ouibus.com/)

Les compagnies de cars reviennent en force en France avec des prix défiant toute concurrence (à se demander en quoi sont fait leur véhicule). Pour ma part, j’ai testé le service de Ouibus et j’ai été agréablement surprise. On arrive 30 minutes à l’avance (car c’est ce qui est écrit sur le billet), les agents vérifient les réservations avant de monter et hop on s’en va ! Les sièges sont confortables et il y a du wifi. Pour l’instant le service ne propose pas beaucoup de trajets (vous pouvez quand même voyager en France et en Europe) mais c’est déjà une très bonne solution pour peu qu’on ait du temps devant soi. 

D’autres compagnies de bus existent et souvent ils sont moins chers que Ouibus, mais la qualité du transport est proportionnelle au prix proposé. De ce fait vous pourrez passer un très bon voyage comme en passer un très mauvais … 

Les +Les –
Wifi accessible
Site facile et pratique à utiliser
De plus en plus de destinations proposées. 
Des horaires et des trajets pas toujours adaptés
La non possibilité d’annuler son trajet
La ponctualité relative … 

Compagnies d’avion low-cost

Il y a de plus en plus de compagnies qui proposent des vols low-cost, alors si votre tournoi n’est pas accessible en train / voiture, pensez à l’avion ! Je vous conseille d’être bien organisé lorsque vous souhaitez prendre un vol low-cost car ils partent souvent des petits aéroports (qui sont éloignés des transports en commun – ex : Beauvais). Voici un florilège de compagnies : Ryanair, EasyJet, AirFrance Hop !, etc. 

Pensez à naviguer en privé car fonction de votre pays, les prix ne seront pas forcément les mêmes à force de faire des recherches (à cause des algorithmes…). 

Attention à la distance entre l’aéroport et le lieu du tournoi / hébergement : A force de vouloir faire des économies que le billet d’avion, on en oublie la suite. Vérifiez si le lieu du tournoi est facilement accessible depuis l’aéroport où vous atterrirez et faire le calcul sur vos dépenses de voyage. 

 Utilisez les comparateurs de vols non affiliés comme skyscanner.net, kayak.fr, momondo.fr

Je vous conseille de réserver votre billet d’avion tôt le matin et éviter la période 19h – 21h et de vous y prendre deux à trois semaines en avance (pour les vols intérieurs surtout). 

Les +Les –
Rapport temps / coût
Beaucoup de destinations proposés
Aéroports excentrés
Peu confortable (petites places).

L’auto-stop

Eh non, la pratique n’est pas morte, au contraire ! Laissez vous tenter par l’expérience et tentez d’aller à votre tournoi en levant votre pouce au bord de la route ! Pour vous lancer dans cette discipline, pensez éventuellement à une pancarte avec votre destination et quelques règles d’or : 

Gardez votre capital sympathie : Ce n’est la peine de communiquer votre éventuelle mauvaise humeur parce que X n’a pas voulu vous prendre ou Y était relou avec vous. Gardez toujours le smile !

Pensez à bien dormir et manger avant de partir, vous ne savez pas ce que la journée vous réserve …

Adaptez-vous facilement : N’essayez pas d’imposer vos désirs au conducteur, soyez un bon négociateur pour arriver à vos fins et si cela ne marche pas et bien vous n’avez plus qu’à trouver une autre voiture qui pourra vous prendre et vous faire continuer votre voyage !

Google Maps is your friend : Avant d’entamer votre voyage (ou pendant) notez les points stratégiques de votre parcours, où vous pourrez facilement trouver des gens et demander à ce qu’on vous dépose. Si vous ajoutez sur votre pancarte ces infos, votre voyage gagnera certainement en qualité. 

Les +Les –
Une expérience à vivre !
Ça ne coûte quasiment rien
De belles rencontres. 
Prévoir beaucoup de patience
Le temps de trajet aléatoire
Vous ne savez pas de quoi l’avenir est fait !

[France only] Ouigo

(http://www.ouigo.com)

La SNCF a lancé les trains low-cost Ouigo. Une solution pas chère et très confortable. Comme pour les cars, il faut arriver 30 minutes à l’avance et les agents d’accueil vérifient les billets avant l’embarquement. Le nombre de bagages sont limités comme dans les cars. Malheureusement je n’ai pas été très séduite par le service des agents certains n’étaient pas très poli, on nous donnait des ordres contraires, etc. La ponctualité est correcte, ça s’est toujours jouée à + ou – 5 minutes. Le service ne dessert que certaines gares en France (ceux qui viennent du sud-ouest et de l’est, passez votre chemin…) et pour certaines gares (comme Paris et Lille) celles-ci sont assez éloignés du centre-ville. 

Les +Les –
Confortable (comme un intercité)
Ponctuels
Agents d’accueil froids
Destinations limités
Gares excentrées (ex : Paris et Lille)

Cet article est la version française de l’article SmashAdvice Smart Ways to Travel to a Tournament on a Budget.

Comments

comments