ShieldBreakFast

Le blog Melee d'Exile.

Auteur : Exile Page 1 of 12

Pourquoi Melee ne meurt pas ?

Une vidéo du Pugilat des Étoiles.

Power Ranking français – Hiver 2019

  1. OPL | Mahie
  2. Makenshi
  3. Belia
  4. Meljin
  5. 0x | Djagof
  6. Charlon
  7. Alox
  8. JiM
  9. Leon
  10. Samplay
  11. Enn
  12. Raoul
  13. Woli
  14. Psylo
  15. Bobi
  16. Yogui
  17. LuK
  18. MetalFox
  19. Kid Candi
  20. Damo

Une histoire de la HFLAN

Une petite (bon ok, pas vraiment petite) histoire de la HFLAN. Elle a été rédigée avec l’aide de Slhoka, l’ancien co-organisateur de ces tournois. Nos remerciements à BSeeD également, en particulier pour ce beau témoignage : “j’aurais bien voulu aider mais j’suis un poisson rouge merde”. Merci à BeLia, Tekk, Fauster, Charlon, Aspro et j’espère n’avoir oublié personne.

Vous avez jusqu’au 7 avril 2019 à minuit pour vous inscrire à la prochaine. Faites-le maintenant : http://smash.gg/hflan-2019 !

hf.lan – Avril 2011

C’était un beau jour du printemps 2011 – le soleil brillait, les Sheik sheikaient, les oiseaux pewpewaient. Rien de bien spécial en somme, jusqu’à un soudain message sur JeuxVideo.com.

Source : http://www.jeuxvideo.com/forums/1-4555-9655212-1-0-1-0-tournoi-weekend-30-avril-et-1er-mai.htm

Pauvre Warhuma, innocent et naïf ! Un Slhoka des forêts lui fondit dessus, saisissant l’opportunité avec la majesté de l’aigle s’emparant du mulot égaré.

Notez le génie de ce message. Le petit “intéressant” qui permet de créer un climat de confiance – d’aigle sans merci, Slhoka (ou devrait-on dire Suroka ?) se mue en vipère, endormant les défenses de sa proie. De même, le conseil de poster sur le CF, l’injonction à rejoindre la communauté et à y faire de la promotion. Ne vous fiez pas à cette apparence innocente. Le vrai piège, c’est cette dernière petite requête : “Je serais aussi intéressé par les règles du tournoi”.

Est-ce que ça vous semble innocent ? On ne saura jamais si ça l’était pour Slhoka, mais ce qu’on sait, c’est que ce fut la porte d’entrée de la communauté Melee vers l’organisation de la HFLAN. Le règlement était en effet plutôt bancal, et Slhoka en profita pour tâter le terrain en proposant de l’aide sur le sujet aux organisateurs. Peu d’espoir de son côté, il faut le dire : dans ce genre de cas, les organisateurs extérieurs à la communauté se braquent souvent, et refusent d’accorder de la marge de manoeuvre à des personnes externes à l’équipe d’organisation. Du côté de la HFLAN (ou plus exactement, de la hf.lan), ce fut loin d’être le cas. Les organisateurs se montrèrent incroyablement ouverts et à l’écoute, c’était fantastique.

Le jour venu, ces bonnes impressions se confirment, et les joueurs français de Melee comprennent à quel point c’est une belle histoire d’amour qui commence avec la HFLAN : la qualité du cadre du tournoi est incroyable. La légitimité offerte par la proximité des jeux PC, tout d’abord, la qualité du local, et bien sûr, les hot dogs et boissons à volonté, qui deviendraient un grand classique de la série HFLAN. Et comme si cela ne suffisait pas, le staff était intéressé par le jeu, compétent, et ouvert à la collaboration. Preuve de bonne volonté, ils finiraient même par confier le déroulement des matchs de tournoi  à Slhoka pour se concentrer sur l’aide logistique !

Cette première HFLAN n’était pas bien grande, toutefois, il faut bien le dire. Il y avait bien deux joueurs venus de Lyon pour l’occasion. Leur nom vous évoque d’ailleurs peut-être quelque chose : Tekk et Fauster. Tekk s’empara de la victoire en avec un bracket reset contre Doraki, qui l’avait sorti en Winner Semis.

On remarquera dans la liste des participants d’autres joueurs qui deviendraient bien plus connus par la suite : Cromat (aujourd’hui Crogo), BeLia, Fauster. Fauster arriva 7ème au tournoi, battu par Benoit et Cromat. Cependant, ce n’est pas ce qu’on retiendra de sa venue à la HFLAN. Non, c’est tout autre chose : ampli à la main, les organisateurs de l’événement proposèrent aux joueurs de commenter… donnant le micro à Fauster pour la première fois.

Une mention spéciale à pq3000 dont le tag me fait toujours rire quand je le vois.

Finissons l’histoire de la hf.lan par ce bilan de Slhoka, avec six ans de recul :

Le tournoi a été un franc succès malgré le peu de joueurs présents (à relativiser car l’activité Melee était à l’époque au plus bas à cette époque).

hf.lan 2.0 – Octobre 2011

La hf.lan se décida à partir sur 2 tournois par an, en se focalisant sur 3 jeux permanents : StarCraft II, League of Legends et notre cher Melee. Pour cette deuxième édition, les Smasheurs avaient compris l’intérêt de l’événement : le tournoi avait commencé avec une limite de 32 joueurs, puis la limite augmenta à 48 à la demande des joueurs. En excluant les désistements du jour même, la limite fut atteinte, avec des déplacements de Lyonnais, de Lillois. Dans le top français, seuls Salepate et Baxon manquaient à l’appel de cette édition.

La grande nouveauté, cette fois, c’était le grand amphithéâtre dans lequel se dérouleraient toutes les phases finales des HFLAN suivantes, qui était en travaux lors de la première édition. Avec ça et le reste de l’organisation, il y avait le potentiel de devenir un des meilleurs tournois d’Europe – et sans vouloir vous gâcher le suspense, ce serait bientôt le cas.

Entre le club PC ESIEE et la communauté Melee, c’était la confirmation d’une belle histoire d’amour. Sur les résultats, plus de contre-performances que de belles surprises apparemment : on notera la deuxième place de Cyr qui refusait de counterpick contre Darko, et une horrible 13ème place pour Tekk, venu confirmer sa place de meilleur français et en fait éliminé par Doraki et Slhoka. Douloureux.

Au sujet de ces HFLAN suivantes, BeLia affirme aujourd’hui :

Le cadre est agréable, l’amphi quand tu découvres encore le jeu c’est magique.

Un point de vue partagé par bon nombre de joueurs que j’ai interrogés.

hf.lan <3 – Mai 2012

LE GRAND REMPLACEMENT §§!!!§§§§§!!!11!

Les Anglais, les Italiens, Overtriforce furent de sortie en mai 2012, s’intégrant aux 48 participants de la HFLAN. La crème de la crème manquait encore, mais ce fut la HFLAN décisive sur le plan international, faisant découvrir à tous à quel point la HFLAN est un tournoi agréable et bien organisé et annonçant le succès de l’édition suivante.

hf.lan 4ever – Décembre 2012

64 joueurs, cette fois. Et pas n’importe lesquels : Armada, Leffen, Zgetto, Ie, Over, la quatrième édition de la HFLAN fut décisive pour l’histoire de la série.

Un certain NMW, joueur américain de Melee en stage en Europe, fit un petit tour via la HFLAN – et arriva troisième de l’amateur bracket derrière Fauster et JiM !

hf.lan 5 – Juin 2013

Armada et Leffen ne se déplacèrent pas à la HFLAN pour la cinquième édition, mais l’Europe était loin d’être absente.

Les Hollandais, en particulier, se déplacèrent en masse, et on y trouva des sets d’anthologie pour nos joueurs français : Salepate arrachant une victoire à Jeapie, Baxon sortant Faab puis Remen du top 8 sans pitié, le tout sous les hurlements de Fauster bien entendu.

Un beau tournoi, donc, et l’occasion de gagner en ampleur également, avec une vraie cérémonie d’ouverture.

hf.lan 6 – Décembre 2013

LA HFLAN était désormais un classique : inscriptions pleines en quelques heures, tops européens de sortie, organisation au poil. Le tournoi se solda par une victoire de Leffen sur Ice. Une amélioration à retenir : c’était la première fois que le tournoi était streamé “professionnellement”, par SaltyPlayground.

hf.lan 7 – Mai/Juin 2014

Sur la hf.lan 7, les conditions étaient fort différentes. Deux semaines plus tôt, la Republic of Fighters 3 avait fait l’événement, dans les mêmes locaux que la HFLAN, et les étrangers s’y étaient déplacés en masse. Salaires de Smasheurs oblige, la hf.lan 7 fut donc un événement entre français, et bien plus petit.

Cette édition était donc, on le comprendra, un peu moins hype. Elle fut remportée par Salepate contre Tekk : un grand classique des tournois de l’époque.

L’image contient peut-être : 2 personnes, intérieur

Un rapide retour d’Aspro, joueur parisien :

La HF lan 7 était mon 2e tournoi, une semaine après la RoF 3. J’y ai rencontré ceux qui sont par la suite devenus mes plus proches amis. C’est évidemment la meilleure série de tournois en France et à mon humble avis en Europe. J’veux dire, y a des canapés devant les set up et de la bouffe gratuite !

hf.lan 8 – Novembre 2014

Malheureusement, je manque cruellement d’informations sur cette édition. Leffen y devint le premier à remporter deux HFLAN, rapidement rattrapé par Armada.

HF-LAN Melee Edition – Mai 2015

La grande époque, avec les majuscules ! Envisagé depuis les premières éditions 3 ans auparavant, la HFLAN s’affranchit des limites de participants. 170 joueurs répondent à l’appel, dont Zhu, financé par les dons des joueurs et spectateurs.

Alors certes, il y avait un autre tournoi aux Etats-Unis le même week-end, et les Américains ne vinrent pas en masse, mais le tournoi fut tout de même historique.

On n’en retint pas tant Armada battant Amsah en finale. Les Français, grands patriotes, semblent avoir préféré la victoire de Tekk contre le célèbre Zhu.

HFLAN 12 – Avril 2016

La troisième victoire de Leffen en HFLAN – un Leffen qui ne lâcha pas une seule stock en pools, et continua à faire au moins un 4-stock par set jusqu’en demi-finale.

BeLia y gagna aussi une certaine notoriété à l’international en se plaçant 4ème avec un 3-0 contre Tekk.

HFLAN Melee Edition 2017

La HFLAN Melee Edition 2017 est le plus grand tournoi français à ce jour. Il a compté 238 joueurs, dont les plus grands au monde : Armada, ChuDat, Trif…

L’américain ChuDat s’est dépassé en Grande finale, prenant une game à Armada, mais le leader mondial a montré sa supériorité et remporté le tournoi en Simples comme en Doubles, avec son petit frère Android. ChuDat est arrivé en deuxième place et le joueur espagnol de Peach Trif s’est illustré avec une belle troisième place inattendue.

HFLAN Melee Edition 2019

Inscrivez-vous sur http://smash.gg/hflan-2019 avant le 7 avril 2019 à minuit !

Heir 5 Aftermovie

Par le Pugilat des Étoiles.

Pourquoi JiM arrête d’organiser des tournois

Ceci est un copier-coller du document de JiM posté ici. Il est ajouté à ShieldBreakFast avec la permission de JiM, pour qu’on puisse facilement le retrouver à l’avenir en cas de besoin et pour partager ses conseils et avertissements avec les prochaines générations de TOs.

Souhaitons-lui au passage plein de courage pour ses concours de l’année prochaine !

Introduction

 

Bonjour à tous ! Merci d’être ici pour lire ces nombreuses lignes.

Je vais dès à présent prendre une semi retraite, et je souhaite partager mon expérience de carrière de joueur/TO afin que les TO actuels et futurs TO puissent ne pas reproduire mes erreurs, et pour les que les participants aux tournois puissent se rendre compte de la difficulté et de l’ingratitude que représente ce travail qu’est le TOing.

Lire la suite

Top 10 DjaGoF combos – GRSmash

Awakening III – Le Travel Guide français

Dans cet article, voyons comment aller à l’Awakening III pour pas cher, le week-end du 21-22 octobre. Munich est une jolie ville, c’est un peu le Nantes allemand (meilleure commu d’Allemagne ?) avec une scène émergente et hyper dynamique, et le tournoi n’a eu que des bons retours l’an dernier.

Image may contain: 1 person, sitting, crowd and text

Le trajet

J’ai pas de sous et plein de temps

Là, vous connaissez déjà la solution : prendre le bus ! (En général.) Voilà la meilleure option que j’ai trouvée.

  • Depuis Nantes : 181€
    • Aller : bon alors oui. Oui. Officiellement, à 53€50, le bus Eurolines est moins cher que l’avion. Mais le bus, c’est 22 heures de route, et l’avion c’est 3h25 pour 86€ avec Air France, en partant à 11h20.
    • Retour : bon là, pareil, vous avez Eurolines et son retour à 53€50, ou alors vous avez Air France et un retour à 95€ lundi à 9h40, avec une correspondance à Paris.
  • Depuis Paris : 80€
    • Aller : comme pour les Nantais, il y a bien des bus à 10€ de moins, mais ça fait 18 heures de trajet. En train, vous en avez pour un peu moins de 6h en partant de la gare de l’Est à 15h55, pour 45€.
    • Retour : vous avez un Flixbus de nuit pour 33€, ou alors vous avez un avion lundi à 16h pour 35€, si vous avez trouvé un hébergement pour dimanche soir.
  • Depuis Lille : 86.90€
    • Aller : Allez au Syndicate et laissez tomber. Votre option la moins chère, c’est de prendre un bus (39€90 pour un Flixbus de nuit, 56€80 pour partir à 7h25 du matin et arriver à 23h35).
    • Retour : ouais, y’a bien un Flixbus qui part à 7h15 pour 46€90
  • Depuis Lyon : 76.90€
    • Aller : si vous n’avez rien contre les bus de nuit, pour 29€, partez à 21h20 vendredi et arrivez à 8h55 samedi. Ou partez à 21h20 jeudi et arrivez à 8h55 vendredi. (Flixbus)
    • Retour : prendre le bus de nuit à 21h à la gare routière de Munich. Ça vous fait arriver à 8h35 et ça coûte 37€90. Vous avez trouvé un hébergement pour la nuit de dimanche à lundi ? Si vous le prenez lundi à 21h, vous en avez pour seulement 29€. (Flixbus)
  • Depuis Montpellier : non. Oubliez.

J’ai des sous mais pas le temps de niaiser

Pas possible de sécher des cours ou de poser des congés ? C’est pas grave, j’ai quand même votre dos.

  • Depuis Nantes : 276€
    • Aller : prenez l’avion à 18h45, avec Air France. 102€.
    • Retour : j’ai pas trouvé grand-chose, mais Brussels Airline a bien un retour à 18h20 pour 174€.
  • Depuis Paris :
    • Aller : il y a un avion à 18h05 et un autre à 21h avec Air France, tous les deux à 46€.
    • Retour : désolée, mais soit vous prenez une solution de nuit, soit vous posez votre lundi. Si vous devez vraiment être au travail lundi, vous pouvez prendre le train à 3h24 du matin et arriver à 9h51 à la gare de l’Est pour 39€, mais je n’ai pas trouvé mieux.
  • Depuis Lille : impossible. Désolée.
  • Depuis Lyon : 187€
    • Aller : avec Air France, vous pouvez partir de Lyon Saint Exupéry à 18h40 et arriver à 22h30 pour 107€.
    • Retour : je ne sais pas à quelle heure finit le tournoi, et l’aéroport n’est pas tout près de la ville. Mais si vous n’avez vraiment pas le choix, il y a un retour à 18h10 avec Air France, qui vous fait atterrir à 22h05 pour 80€.
  • Depuis Montpellier : y’a rien pour vous, de ce que je vois.

le centre-ville de munich

Le centre-ville de Munich, pas du tout à côté de la salle non plus.

L’hébergement

Notez pour commencer que l’hébergement à la salle est gratuit de vendredi à dimanche et qu’ils ont même des douches (utilisez-les, s’il vous plaît).

  • En AirBnB : à 40€ par personne par nuit, vous pouvez vous en sortir.
  • En auberge de jeunesse : en dortoir, 25€/nuit peuvent suffire.
  • En hôtel : en partageant une chambre à 2, vous payez chacun 25€ par nuit (50€ chacun pour le week-end, donc)
  • Chez un Smasheur : les joueurs locaux avaient hébergé pas mal de monde l’an dernier, mais faites vite, ce tournoi devrait être beaucoup plus gros.

S’inscrire : smash.gg/awakening3

Des bons plans, envie que j’ajoute une autre ville pour le prochain article “travel guide”, envie de proposer un tournoi à couvrir ? Discutons-en dans les commentaires de l’article.

Le ruleset recommandé Melee It On Me est arrivé !

Cet article est la traduction de cette introduction au ruleset : http://www.meleeitonme.com/ruleset/ S’il y a une demande pour la traduction du ruleset entier, elle sera faite et postée. Le ruleset français, disponible sur lefrenchmelee.fr, ne change pas.

Raisons de faire le règlement

Super Smash Bros. Melee est un jeu qui évolue constamment. On découvre des nouvelles techniques, on dépasse les limites du jeu, on définit en permanence une nouvelle idée de niveau maximum. Parfois, le jeu évolue tellement que de nouveaux sujets émergent et pourraient changer le paysage mondial du jeu, et il faut que les organisateurs de tournois prennent une décision. La scène Melee a eu pas mal de ces moments en 2007, et il est temps de travailler sur un ruleset normalisé. Voilà pourquoi.

Raison #1: La scène mondiale a besoin d’un règlement modifiable

Vous vous demandez comment on modifiait le ruleset jusqu’à maintenant ? Ben… Y’avait pas vraiment de mofidifications. En gros, les règlements changeaient quand un major décidait de changer quelque chose, et que les autres suivaient. Par exemple, quand Pound 4 est passé à 10 stages légaux, puis quand Apex 2012 est passé à 6, pareil pour le format des sets. Melee, dans le monde entier, a besoin d’un moyen facile de mettre à jour le règlement d’un jeu qui évolue constamment.

Raison #2: Nos majors ont besoin de formats et de règlements standardisés

Ce n’est pas un secret : d’un major à l’autre, actuellement, beaucoup de choses changent. On voit des tournois où un organisateur veut imposer une règle qui ne plaît à personne et qui enlève une partie de leur plaisir aux joueurs et aux spectateurs. On voit des majors où une règle est interprétée d’une certaine façon, et d’une autre au major suivant. Soyons clairs et évitons ces confusions.

Raison#3: Il faut réagir aux nouvelles technologies développées

20XX training packs. Les hacks sur carte mémoire. Les manettes SmashBox et leurs variantes. Et bien d’autres encore. On a de plus en plus de technologies en rapport avec Smash, qui permettent pour la première fois aux joueurs de modifier le jeu pour s’entraîner et pour les tournois. Pour le bien des joueurs et des spectateurs, il nous faut une compréhension claire de ce qui est légal et ce qui ne l’est pas, à partir de maintenant.

C’est avec cette volonté qu’un Comité des Compétitions a été fondé, pour créer un règlement standardisé et construire un processus d’amendements du règlement pour l’avenir. Ce document va résumer ce qu’on a appris pendant les premier pas de notre processus, puis présenter ce qu’on a fait pour prendre en compte la prochaine étape de la scène Melee. Aucun gouvernement ne force qui que ce soit, à l’heure actuelle, à utiliser le ruleset standardisé, mais les membres fondateurs du Comité des Compétitions et tous les signataires de ce document s’engagent à l’utiliser dans les tournois qu’ils organisent. Notre objectif n’est pas de forcer la main des organisateurs des tournois, mais d’informer la communauté de ce que nos majors actuels pensent de différents sujets de controverse.

Structure et Processus

La structure du Comité des Compétitions se base sur le principe que le règlement doit refléter une représentation équilibrée des points de vue des organisateurs de tournois importants, en plus de la communautée Melee en général (incluant des joueurs, des commentateurs et des streamers). Par le passé, la décision était prise entièrement par les organisateurs, avec l’idée que si les TO avaient un mauvais règlement, les gens n’iraient pas à leurs tournois. Mais avec la croissance de la communauté de Melee, les TO et les autres groupes ont parfois eu des envies différentes, et ne se sont parfois pas compris sur certains points. Les organisateurs ont une responsabilité, celle de répondre aux volontés exprimées par la communauté, et les spectateurs et participants aux événements doivent faire partie du processus de réflexion, et respecter les problèmes auxquels les organisateurs doivent faire face. Le Comité des Compétitions a pour tâche de faciliter ce processus.

À cet effet, le Comité des Compétitions est constitué de deux chambres :

  1. 5 leaders de la communauté (The Leadership Panel, ou “The 5“)
  2. 25 représentants de la communauté (The At-Large Panel, ou “The 25”, dont les membres restent à déterminer)

Nous espérons faire passer le message ici que nous avons un comité et un processus de modification qui permet le changement, et que ceci est notre priorité, plus important que d’avoir un ruleset parfait dès le premier essai, ou que de trouver un processus qui soutiendra le résultat précis que nous espérons obtenir. Les changement de règlement à l’aveugle rendent le ruleset victime des humeurs instables de la communauté et du TO du prochain major du calendrier. Le processus est plus important que tout changement d’une règle précise.

Le processus de modification (amendements)

Pour respecter le principe de représentation équilibrée, une règle ou un changement procédural doit être approuvé par les deux chambres pour intégrer le ruleset standard. La proposition d’un amendement est ouverte à la communauté entière : pour la première fois dans l’histoire, n’importe qui peut contribuer concrètement au règlement mondial de Melee. Les amendements sont d’abord votés par The 5. Un amendement qui obtient la majorité dans cette première chambre passera aux 25, et rejoindra le ruleset standard s’il est voté par la majorité de cette deuxième chambre.

Avec ce système, un “oui” du Leadership Panel est soit un soutien explicite de la modification, soit une demande aux 25 de décider ensemble. Le Leadership Panel publiera généralement une explication de son vote.

Nous pensons que certaines règles du ruleset présenté ici feront l’objet d’un amendement : c’est voulu et c’est pour cette raison que nous avons choisi d’avoir une stratégie traditionnelle, mais ouverte d’esprit, pour cette première version. Certains des votes de départ ont été faits pour être modifiés : la plupart d’entre nous pensait que le processus d’amendement est plus approprié pour les propositions les plus radicales. De cette façon, plus de voix pourront s’exprimer et voter, ce qui donnera une meilleure idée du sentiment de la communauté.

Cela dit, nous avons pris quelques décisions qui méritent d’être soulignées dès le départ. Ces décisions ne sont pas toutes unanimes, et nous ne reflétons ici que l’opinion de la majorité.

Le Ruleset

Le coaching pendant un set

Avec la croissance de la scène compétitive, nous avons gagné beaucoup de choses géniales, y compris l’émergence d’un nouveau type de Smasher : le Coach. Nous apprécions beaucoup la contribution du Coach en dehors du jeu, mais trouvons des conséquences négatives à sa présence pendant les compétitions :

  1. Le jeu n’est plus strictement 1 vs 1. S’adapter à son adversaire est une compétence très importante, et le coaching en plein set empêche de profiter de cette compétence au maximum. Nous recommandons la lecture de cet article d’Amsah (NdT : en anglais) sur ce point, il est très intéressant.
  2. C’est injuste. Avoir un coach est un avantage clair si votre adversaire n’en a pas. Les joueurs sponsorisés par des équipes profesionnelles ont plus de ressources, et plus de chances d’avoir un coach dédié, donc si le coaching entre les sets est légalisé, “on ne prête qu’aux riches”.
  3. C’est logistiquement problématique. Le coaching mid-set prend du temps, frustre les spectateurs, fait durer le tournoi plus longtemps. Pour que le coaching mid-set devienne autorisé, il faudrait qu’on fixe des limites de temps strictes, ce qui demanderait plus de travail des organisateurs qui ont des tâches bien plus importantes à effectuer, surtout si on doit chronométrer le tournoi entier et pas seulement les setups de stream.

Les manettes

Pendant bien longtemps, on a fait des encoches sur les manettes, et à peu près personne ne s’en est plaint. Les encoches ne sont pas un avantage assez important sur les manettes sans encoches pour nécessiter une règle dédiée. Les angles, les mouvements sont appris sans trop de difficulté. Les encoches et autres petites modifications, comme enlever les ressorts des gâchettes, peuvent être faites par la plupart des gens sans difficulté, et ne demandent pas l’accès à du matériel spécifique ou à un expert. Nous avons donc décidé d’autoriser ces modifications extérieures.

Le signal de sortie de la manette, par contre, ne devrait en aucun cas être altéré par un élément externe customisé. Si, à l’avenir, la communauté décide que ces modifications de matériel sont modifiées, elles seront normalisées par le comité et ne seront fournies que par les organisateurs de tournois. Nous reconnaissons bien qu’il existe un problème de vérification systématique des manettes et qu’il faudra trouver des solutions, qui pourraient inclure des modifications de hardware et/ou de software, si un consensus est atteint sur la gravité du problème.

Pour les manettes non-Gamecube : le choix d’interdiction du comité doit être inerprété comme une interdiction conditionnelle, pendant le débat général sur les manettes non-Gamecube et manettes de type box. À notre avis, l’utilisation d’une manette de GameCube est intrinsèque au jeu en raison des compétences demandées, et le poids de ce principe, l’intégrité du jeu doivent être prises en compte au même niveau que les avantages potentiels de ces manettes.

Nous travaillons avec ce principe à l’esprit : les manette non-GC ne devraient pas avoir d’avantage non négligeable sur les manettes GC, sauf une meilleure accessibilité. Les joueurs dans leur ensemble ne devraient pas avoir à réfléchir à quelle manette utiliser. Les différences devraient donc pousser les joueurs à très, très rarement choisir la manette non-GC plutôt que la manette GC, sauf s’ils ont un besoin d’accessibilité particulier réglé par une manette non-GC. La difficulté actuelle est d’énumérer toutes les différences possibles entre les manettes GC et les autres (par exemple les box), parce que les mécanismes de la manette GC et de lecture des inputs de GC sont tellement complexes, en plus de leurs variations de fabrication, que les solutions à ces problèmes seraient des débats complètement à part.

Quand nous parlons d’accessibilité, nous parlons de la possibilité d’usage par des joueurs atteint d’un handicap physique ou blessés physiquement, ou qui sont voués, s’ils continuent à jouer sur une manette GC, de développer un handicap ou une blessure physique. Nous pensons que l’idée qu’une manette de type box devrait être autorisée pour attirer les joueurs de la FGC est un pur fantasme. Nous ne sommes pas convaincus que les efforts nécessaires pour réfléchir à une modification ergonomique de la manette GC ont été déployés. Les manettes de type box règlent certains problèmes ergonomiques, et en créent d’autres aussi. Les TOs en général ne sont pas en mesure de soutenir les manettes de type box comme des solutions ergonomiques, et il serait irresponsable de le faire. Si nous décidons que certaines fonctionnalités des manettes de Gamecube ont des fonctionnalités qui handicapent le gameplay, notre opinion est que nous devrions utiliser des modifications de ces manettes plutôt que des manettes alternatives.

Version NTSC

Le jeu en NTSC a différentes versions, un problème qu’on ne retrouve pas en PAL. Cela peut mener à certains débats, comme des personnages sont différents d’une version à l’autre. Pour NTSC, nous avons donc décidé de suivre la version la plus commune et la plus récente : 1.02.

Pause

La pause ne devrait jamais être activée, mais on connaît bien des anecdotes dans l’histoire de Smash où elle était désactivée par erreur, ce qui a mené à des controverses et des débats sur comment agir ensuite. Les joueurs arrivent souvent à un accord, sous la pression sociale des autres : demandez la perte d’une stock, vous êtes un salaud, ne demandez rien et vous êtes un “homie”. Nous voulons éviter ces situations et ces accords.

Nous avons fixé la pénalité à la perte d’une stock, et laissons la liberté au TO de faire perdre la game dans certains scenarii où une stock coûte plus à un joueur qu’à l’autre. Par exemple, si le joueur qui a fait pause le fait pour bloquer la recovery de son adversaire, et qu’il a 2 stocks et son adversaire une, le TO pourrait choisir de faire perdre la game au joueur qui a fait pause, plutôt que de lui faire perdre seulement une stock, ce qui pourrait lui garantir la victoire si l’objectif de la pause est atteint.

Conclusion

Vous pouvez trouver le ruleset complet, en anglais, ici (PDF) ou ici (Google Doc).

Encore une fois : nous avons créé ce règlement avec une stratégie “traditionnelle, mais ouverte d’esprit”, évitant d’effectuer des modifications sujettes à débat, acceptant les sujets à débattre, et surtout, créant un processus collaboratif pour effectuer des changements auprès de la communauté entière.

Les organisateurs de tournois de Melee sont fiers d’être les leaders les plus ouverts et accessibles du monde de l’esport, et vos retours sont les bienvenus. Nous sommes prêts à accepter toute modification suivant le processus décrit en Section 2 de ce ruleset.

Syndicate 2017 – Le Travel Guide français

Je tente une nouvelle série, n’hésitez pas à dire ce que vous en pensez. Dans cet article, voyons comment aller au Syndicate 2017 pour pas cher, le week-end du 23-24 septembre, et affronter Wizzrobe. Ou le voir de loin. Mais bon. C’est déjà pas mal. L’édition de l’an dernier était géniale, ne ratez pas celle-ci !

Image may contain: 1 person, text

Le trajet

J’ai pas de sous et plein de temps

Là, vous connaissez déjà la solution : prendre le bus ! (En général.) Voilà ce que Comparabus vous présente comme la meilleure option pour un départ vendredi et un retour lundi.

  • Depuis Nantes : 80€
    • Aller : départ à 9h10 en Flixbus pour 40€
    • Retour : départ à 8h35 en Flixbus, pour 40€ aussi
  • Depuis Paris : 38€
    • Aller : vendredi à 10h, un Ouibus à 19€ qui arrive à 17h40 à Utrecht
    • Retour : lundi, partez à 12h25 d’Utrecht et arrivez à Bercy à 20h05 pour 19€
  • Depuis Lille : 34€
    • Aller : partez à 11h25, 13h05 ou 17h40 pour 20€ en Flixbus. Comptez environ 6h de trajet. Envie de luxe ? Prenez le train de 21h07, qui arrive à 00h12 à Utrecht, pour 39€40.
    • Retour : 14€ pour le Flixbus de 13h50 et 6h40 de trajet.
  • Depuis Lyon : 66€ en bus – 90€ en avion
    • Aller : partez jeudi à 23h45 avec Eurolines, arrivez à 16h45, ça vous coûte 33€. Plus intelligent : l’avion de 9h45 à Saint-Ex, qui arrive à 11h35 à Amsterdam pour 43€. Ajoutez le train (16€90), ça fait un peu plus cher mais vous gagnez 11 heures de trajet.
    • Retour : avec Eurolines, partez d’Utrecht à 22h45 et arrivez chez vous à 16h lundi pour 33€. Les bus de nuit, on adore.
  • Depuis Montpellier : 122€ en avion (+ trajet pour Marseille)
    • Allez à Marseille. Depuis Marseille, vous avez un aller-retour, trouvé par maître Squall, pour 93€. Ajoutez 32€ de train pour Utrecht.

J’ai des sous mais pas le temps de niaiser

Les 6 heures de bus puis 2 heures de train, c’est probablement pas pour vous. Besoin de rentrer dimanche soir ? Melee est censé se terminer à 19h, donc essayez de prévoir en conséquence, et en prenant en compte le fait qu’on est à un tournoi de Melee, donc qu’il y aura du retard. Ce serait dommage de rater le top 8.

  • Depuis Nantes : ça ne semble pas possible.
  • Depuis Paris : 166€
    • Aller : à 19h25 à gare du Nord pour 83€
    • Retour : on prend le train de 20h03 à la gare, donc on quitte la salle à 19h50, en espérant que le tournoi ne soit pas trop en retard. 83€ aussi.
  • Depuis Lille : 137.90€
    • Aller : vous pouvez toujours prendre le bus de 17h40 et arriver vers minuit pour 20€ avec Flixbus. Si vous devez absolument partir tard, optez pour le train : 39€40 pour partir à 21h07 et arriver à 00h12, 104€ pour le même trajet une heure plus tôt.
    • Retour : si vous ne regrettez pas trop de rater le bracket, vous avez le train de 18h03 dimanche pour 98€. Sinon, j’ai l’impression que vous êtes coincée. Peut-être qu’un covoiturage pourrait vous sauver ?
  • Depuis Lyon : vous en avez pour 344€ en avion en vous y prenant bien.
  • Depuis Montpellier : laissez tomber.

Utrecht Oude Gracht

Utrecht Oude Gracht, un joli quartier pas du tout là où on fait le tournoi

L’hébergement

La salle est juste, vraiment juste à côté de la gare. Cherchez donc un hébergement dans ce quartier-là !

  • En AirBnB : vous pouvez en trouver pour ces dates à une centaine d’euros par nuit pour 3 personnes (30€ chacun environ, donc).
  • En auberge de jeunesse, vous vous en sortez pour 20€ par nuit en dortoir.
  • En hôtel : une chambre de 2 coûte environ 75€ la nuit, donc 38€ chacun à peu près.
  • Chez un Smasheur : pas de place.

S’inscrire : https://www.facebook.com/events/190516214781567/ (paiement via Paypal possible en demandant, sinon virement bancaire)

Des bons plans, envie que j’ajoute une autre ville pour le prochain article bons plans (sûrement sur l’Awakening III) ? Discutons-en dans les commentaires de l’article.

Typo bat le record du monde de HRC avec Link

Cette nuit, le joueur américain Typo a battu l’ancien record du monde de Home Run Contest avec Link. Il avait lui-même fixé cet ancien record en 2008.

Retrouvez l’ensemble des records (et faites mieux) dans ce tableau (mis à jour le 16 juillet 2017).

Page 1 of 12

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén