ShieldBreakFast

Le blog Melee d'Exile.

Baxon Netplay Highlight Video

Une nouvelle vidéo des highlights de Baxon sur le netplay européen. N’oubliez pas d’envoyer vos combo videos à Exile ou ShieldBreakFast pour qu’elles soient ajoutées au blog !

Profiter de ton premier tournoi

Hey.

Salutations, personne derrière ton écran.

A partir de maintenant t’es mon pote, et je te parle un peu de ce qui va se passer à ton premier tournoi. Je te préviens d’avance, ça risque d’être un peu humiliant.

Je sais, je sais, tu doses, et t’étais le boss final de tes petits camarades, excuse nous Neo. Mais bon, je préfère te filer deux trois tips, comme ça on pourra pas dire que je suis une mauvaise pote:

Tips de pré rinçage tournoi

Déjà la base: n’oublie pas d’amener ta propre manette. Cela peut paraitre evident dit comme ça, mais je perds rien à le rappeler.

Amène aussi de l’eau, tu vas passer ta journée au milieu d’écrans, de consoles et de joueurs à cran, niveau température on monte vite dans les tours et ça serait DOMMAGE de mourir déshydraté. Evite les trucs énergisants style Monster / Redbull, le pic de sucre va pas faire de bien à ton cerveau, et ça sera plus contre productif qu’autre chose. Si t’as besoin de te réveiller, bois un café (UN, pas six en vingt minutes parce que les cinq premiers « faisaient pas effet », t’as compris le principe).

Et puis de quoi manger, de type nourrissant, style des bananes et des noix. Ou pas des noix si t’y es allergique. Des amandes ? Ecoute, whatever de nourrissant et pas trop sucré, et qui essaye pas de te tuer accessoirement au passage.

Genre ça.

Dors et mange bien la veille. Globalement, si tu veux être dans des conditions optimales, comporte toi exactement comme la veille d’un tournoi sportif traditionnel. Et surtout, mange des fruits (conseil de vie valable au quotidien, de rien).

Si tu n’as pas encore connaissances des techniques avancées, je te conseille de t’y mettre maintenant, sinon ça va être encore plus douloureux que prévu. Si les termes wavedash ou L-Cancel ne te parlent pas, tiens: voici l’excellente playlist de tutos de la toute aussi excellente chaine SSBM Tutorials.

Check le formidable code de conduite mis à ta disposition et qui te guidera dans les grandes lignes afin d’être un être humain décent lors de cet évènement, à défaut de passer les pools. D’ailleurs, il est possible que tu croises des femmes durant le tournoi (cela arrive, juré) et cet article pourrait t’être d’une grande aide afin d’être un allié efficace pour les femmes dans la scène smash !

Check aussi le: ruleset du tournoi. Connaître les règles et le format de l’événement est toujours pertinent (est-ce que tu vas te faire 0-2 six fois de suite en pools rounds robin ou seulement deux fois en bracket double élimination ?).

Pense aussi à prendre du doliprane, des huiles essentielles ou quoique ce soit qui t’aidera à combattre les migraines. La lutte contre les écrans commence maintenant.

Prépare toi une playlist pour te focus pendant les matchs et te couper du bruit extérieur de la salle, qui peut rajouter du stress inutilement surtout quand on a pas l’habitude.

Pendant:

Bon du coup, nous y voilà.

Comme on sait tous (sauf toi) que l’enjeu principal de ce tournoi sera plus tourné vers le social et la recherche de soutien psychologique que vers la performance, repère directement ceux qui ont amené la bière essaye d’établir un contact avec les gens qui t’ont l’air un minimum ouverts et sympathiques. Parce que oui, sache le: il surviendra un moment où tu te retourneras, et où je me serai éclipsée pour aller faire des trucs qui apparement ne t’impliquent pas. Pas de panique, reste stable sur tes appuis et: va parler aux gens. On insistera jamais suffisamment là dessus, mais le point principal d’un tournoi où la majorité des participants sortira pas des pools, c’est de rencontrer. N’importe qui, qui deviendra n’importe quoi. Un mec planqué de ta région dont l’existence t’avait échappée jusqu’à présent, des potentiels potes de sessions, un rival ? Discute, autant que tu peux, et si t’es trop timide pour faire le premier pas, la technique consistant à rester debout à côté de gens qui regardent un set intéressant et rigoler avec eux est souvent concluante. Et puis à présent que tu te souviens que t’as de toutes façons jamais aimé les bananes, tu peux essayer de refiler celle que t’as amenée (suite à mon conseil) à quelqu’un, le potentiel brise glace de ce fruit est souvent sous-coté.

La communauté Smash a ceci de génial qu’elle est particulièrement axée sur l’ambiance communautaire et les échanges entre ses membres, et que chacun a ses attentes secondaires vis à vis de l’événement !

Ici, un smasher dont l’attente secondaire n’est clairement pas la présence d’un stand de JDR.

Concernant le tournoi en lui même:

Sois attentif aux horaires et annonces des TO, une disqualification (DQ) pour non présentation au TO desk est vite arrivée. Sois encore plus attentif si le tournoi se déroule à l’étranger, les TO ont souvent une interprétation très personnelle de la prononciation de ton pseudo!

Chauffe toi un peu, freeplay au moins un minimum et hésite pas à menacer les personnes qui t’accompagnent pour jouer avec toi si t’as pas encore établi de contact suffisant avec les autres joueurs.

Bois de l’eau.

Rappelle toi que tu vas certainement te faire 0-2.

Probablement six fois de suite suivant le format du tournoi, les pools round robin sont souvent  des instants cruels à vivre.

Mais tout va bien se passer, ce n’est pas grave (si t’as suivi, je suis ta pote, te le rappeler fait partie de mes obligations sociales).

De ce fait, fais de ton mieux, même si tu sais que tu ne seras pas à la hauteur, avoir l’impression de sous performer reste très frustrant quelque soit son niveau.

Hésite pas à poser des questions à tes adversaires après tes sets.

Des exercices de respirations selon ta gestion du stress ne sont jamais superflus.

Rappelle toi l’existence de cette playlist que t’as préparée.

D e l’ e a u

N’oublie pas de fistbump ou au moins saluer ton adversaire avant et après le set, car la bienséance est importante et tu n’as pas envie de passer pour le douchebag du coin dès ton premier tournoi.

Tips post 0-2 massif:

Bon, à ce stade de l’histoire tu t’es fait laver, et tu sais pas trop où t’en es. Ça va aller, j’ai confiance.

Fais un point sur le déroulement de tes sets. Où est-ce que tu t’es loupé, pourquoi, comment? On va pas se mentir, l’enjeu majeur est très certainement ton manque de skill et d’expérience en comparaison aux autres joueurs, mais l’introspection est le début de la progression.

Essaye de determiner tes objectifs: comment as-tu vécu l’expérience ? Est-ce que tu penses être axé performance et progrès purs, ou plus détente et chill sur la terrasse entre deux sets ? Bien sur, ce sentiment évoluera très certainement avec le temps, mais décider dès à présent que dans X mois, tu seras dans ton power ranking régional, ou que tu battras ce joueur qui t’a impressionné (ou même juste ce sale type qui t’a lâché la porte dans la gueule, je juge pas) est une bonne façon d’entretenir sa motivation et d’observer son évolution.

Maintenant que t’es un peu plus à l’aise, freeplay un maximum avec les gens autour de toi et demande des retours sur ton jeu et des conseils.

Retourne voir les joueurs contre lesquels tu as joués en pools et avec lesquels le feeling est  bien passé.

Tente le plus possible de matchups différents, peut-être que t’es encore un peu indécis vis-à-vis de ton main et que tu te rends compte qu’effectivement, Roy était pas un si bon choix que ça.

Ne te décourage pas à cause de tes résultats. Personne n’attend d’un nouveau qu’il batte le seed 1 de sa pool, et personne ne s’en moquera. Tout ce qui importe, c’est de prendre du plaisir à participer.

Si t’as encore un peu de mal à aller vers les gens malgré tout, avec un peu de chance le tournoi comprend un ladder, qui va te permettre de trouver des adversaires avec un nombre de victoire equivalent au tien. Et tout ça sans bouger de ta chaise !

Assiste au top 8 (et aux crews quand y’en a): ce sont toujours des moments de franche hype, très grisants et qui permettent d’avoir un aperçu des tops players présents sur place.

Je sais pas si je l’ai mentionné précédemment, mais boire de l’eau est vraiment nécessaire à la vie en general. Pas seulement en tournois.

Professor Pro restant hydraté durant son set contre Trif à la HFLAN 2019

Garde à l’esprit que toutes les personnes présentes ont commencé un jour, et qu’elles savent exactement ce que tu vis en ce moment (J’enfonce une porte ouverte ici, mais c’est important). La plupart des joueurs sont là pour apprendre, progresser et sont ravis de partager leurs expériences avec les nouveaux. L’essentiel est de ne pas rester dans ton coin et d’échanger le plus possible, car c’est ainsi que tu progresseras le plus. La communauté et ses joueurs ont énormément à apporter, et n’attendent que ça: chaque nouveau joueur enthousiaste sera valorisé, parce que c’est ce qui fait vivre le jeu. Et apporte par la même occasion du cash prize aux top players qui gagnent le tournoi, eux.

Quand tu commences à avoir mal aux pouces, eh, profite de la venue, ses occupants et ses environs. Après tout, maintenant qu’on y est… Je sais pas où on se trouve, mais avec un peu de chance pour toi j’ai pas trop loupé mon coup et on est à un major quelque part à l’étranger. Donc vois l’aspect positif des choses: vive le tourisme, vive les vacances, profite en pour découvrir le folklore local.

Et puis, hey, si le sel a du mal à passer malgré tout, souviens toi: on a amené de la bière.

Pourquoi Melee ne meurt pas ?

Une vidéo du Pugilat des Étoiles.

Power Ranking français – Hiver 2019

  1. OPL | Mahie
  2. Makenshi
  3. Belia
  4. Meljin
  5. 0x | Djagof
  6. Charlon
  7. Alox
  8. JiM
  9. Leon
  10. Samplay
  11. Enn
  12. Raoul
  13. Woli
  14. Psylo
  15. Bobi
  16. Yogui
  17. LuK
  18. MetalFox
  19. Kid Candi
  20. Damo

Une histoire de la HFLAN

Une petite (bon ok, pas vraiment petite) histoire de la HFLAN. Elle a été rédigée avec l’aide de Slhoka, l’ancien co-organisateur de ces tournois. Nos remerciements à BSeeD également, en particulier pour ce beau témoignage : “j’aurais bien voulu aider mais j’suis un poisson rouge merde”. Merci à BeLia, Tekk, Fauster, Charlon, Aspro et j’espère n’avoir oublié personne.

Vous avez jusqu’au 7 avril 2019 à minuit pour vous inscrire à la prochaine. Faites-le maintenant : http://smash.gg/hflan-2019 !

hf.lan – Avril 2011

C’était un beau jour du printemps 2011 – le soleil brillait, les Sheik sheikaient, les oiseaux pewpewaient. Rien de bien spécial en somme, jusqu’à un soudain message sur JeuxVideo.com.

Source : http://www.jeuxvideo.com/forums/1-4555-9655212-1-0-1-0-tournoi-weekend-30-avril-et-1er-mai.htm

Pauvre Warhuma, innocent et naïf ! Un Slhoka des forêts lui fondit dessus, saisissant l’opportunité avec la majesté de l’aigle s’emparant du mulot égaré.

Notez le génie de ce message. Le petit “intéressant” qui permet de créer un climat de confiance – d’aigle sans merci, Slhoka (ou devrait-on dire Suroka ?) se mue en vipère, endormant les défenses de sa proie. De même, le conseil de poster sur le CF, l’injonction à rejoindre la communauté et à y faire de la promotion. Ne vous fiez pas à cette apparence innocente. Le vrai piège, c’est cette dernière petite requête : “Je serais aussi intéressé par les règles du tournoi”.

Est-ce que ça vous semble innocent ? On ne saura jamais si ça l’était pour Slhoka, mais ce qu’on sait, c’est que ce fut la porte d’entrée de la communauté Melee vers l’organisation de la HFLAN. Le règlement était en effet plutôt bancal, et Slhoka en profita pour tâter le terrain en proposant de l’aide sur le sujet aux organisateurs. Peu d’espoir de son côté, il faut le dire : dans ce genre de cas, les organisateurs extérieurs à la communauté se braquent souvent, et refusent d’accorder de la marge de manoeuvre à des personnes externes à l’équipe d’organisation. Du côté de la HFLAN (ou plus exactement, de la hf.lan), ce fut loin d’être le cas. Les organisateurs se montrèrent incroyablement ouverts et à l’écoute, c’était fantastique.

Le jour venu, ces bonnes impressions se confirment, et les joueurs français de Melee comprennent à quel point c’est une belle histoire d’amour qui commence avec la HFLAN : la qualité du cadre du tournoi est incroyable. La légitimité offerte par la proximité des jeux PC, tout d’abord, la qualité du local, et bien sûr, les hot dogs et boissons à volonté, qui deviendraient un grand classique de la série HFLAN. Et comme si cela ne suffisait pas, le staff était intéressé par le jeu, compétent, et ouvert à la collaboration. Preuve de bonne volonté, ils finiraient même par confier le déroulement des matchs de tournoi  à Slhoka pour se concentrer sur l’aide logistique !

Cette première HFLAN n’était pas bien grande, toutefois, il faut bien le dire. Il y avait bien deux joueurs venus de Lyon pour l’occasion. Leur nom vous évoque d’ailleurs peut-être quelque chose : Tekk et Fauster. Tekk s’empara de la victoire en avec un bracket reset contre Doraki, qui l’avait sorti en Winner Semis.

On remarquera dans la liste des participants d’autres joueurs qui deviendraient bien plus connus par la suite : Cromat (aujourd’hui Crogo), BeLia, Fauster. Fauster arriva 7ème au tournoi, battu par Benoit et Cromat. Cependant, ce n’est pas ce qu’on retiendra de sa venue à la HFLAN. Non, c’est tout autre chose : ampli à la main, les organisateurs de l’événement proposèrent aux joueurs de commenter… donnant le micro à Fauster pour la première fois.

Une mention spéciale à pq3000 dont le tag me fait toujours rire quand je le vois.

Finissons l’histoire de la hf.lan par ce bilan de Slhoka, avec six ans de recul :

Le tournoi a été un franc succès malgré le peu de joueurs présents (à relativiser car l’activité Melee était à l’époque au plus bas à cette époque).

hf.lan 2.0 – Octobre 2011

La hf.lan se décida à partir sur 2 tournois par an, en se focalisant sur 3 jeux permanents : StarCraft II, League of Legends et notre cher Melee. Pour cette deuxième édition, les Smasheurs avaient compris l’intérêt de l’événement : le tournoi avait commencé avec une limite de 32 joueurs, puis la limite augmenta à 48 à la demande des joueurs. En excluant les désistements du jour même, la limite fut atteinte, avec des déplacements de Lyonnais, de Lillois. Dans le top français, seuls Salepate et Baxon manquaient à l’appel de cette édition.

La grande nouveauté, cette fois, c’était le grand amphithéâtre dans lequel se dérouleraient toutes les phases finales des HFLAN suivantes, qui était en travaux lors de la première édition. Avec ça et le reste de l’organisation, il y avait le potentiel de devenir un des meilleurs tournois d’Europe – et sans vouloir vous gâcher le suspense, ce serait bientôt le cas.

Entre le club PC ESIEE et la communauté Melee, c’était la confirmation d’une belle histoire d’amour. Sur les résultats, plus de contre-performances que de belles surprises apparemment : on notera la deuxième place de Cyr qui refusait de counterpick contre Darko, et une horrible 13ème place pour Tekk, venu confirmer sa place de meilleur français et en fait éliminé par Doraki et Slhoka. Douloureux.

Au sujet de ces HFLAN suivantes, BeLia affirme aujourd’hui :

Le cadre est agréable, l’amphi quand tu découvres encore le jeu c’est magique.

Un point de vue partagé par bon nombre de joueurs que j’ai interrogés.

hf.lan <3 – Mai 2012

LE GRAND REMPLACEMENT §§!!!§§§§§!!!11!

Les Anglais, les Italiens, Overtriforce furent de sortie en mai 2012, s’intégrant aux 48 participants de la HFLAN. La crème de la crème manquait encore, mais ce fut la HFLAN décisive sur le plan international, faisant découvrir à tous à quel point la HFLAN est un tournoi agréable et bien organisé et annonçant le succès de l’édition suivante.

hf.lan 4ever – Décembre 2012

64 joueurs, cette fois. Et pas n’importe lesquels : Armada, Leffen, Zgetto, Ie, Over, la quatrième édition de la HFLAN fut décisive pour l’histoire de la série.

Un certain NMW, joueur américain de Melee en stage en Europe, fit un petit tour via la HFLAN – et arriva troisième de l’amateur bracket derrière Fauster et JiM !

hf.lan 5 – Juin 2013

Armada et Leffen ne se déplacèrent pas à la HFLAN pour la cinquième édition, mais l’Europe était loin d’être absente.

Les Hollandais, en particulier, se déplacèrent en masse, et on y trouva des sets d’anthologie pour nos joueurs français : Salepate arrachant une victoire à Jeapie, Baxon sortant Faab puis Remen du top 8 sans pitié, le tout sous les hurlements de Fauster bien entendu.

Un beau tournoi, donc, et l’occasion de gagner en ampleur également, avec une vraie cérémonie d’ouverture.

hf.lan 6 – Décembre 2013

LA HFLAN était désormais un classique : inscriptions pleines en quelques heures, tops européens de sortie, organisation au poil. Le tournoi se solda par une victoire de Leffen sur Ice. Une amélioration à retenir : c’était la première fois que le tournoi était streamé “professionnellement”, par SaltyPlayground.

hf.lan 7 – Mai/Juin 2014

Sur la hf.lan 7, les conditions étaient fort différentes. Deux semaines plus tôt, la Republic of Fighters 3 avait fait l’événement, dans les mêmes locaux que la HFLAN, et les étrangers s’y étaient déplacés en masse. Salaires de Smasheurs oblige, la hf.lan 7 fut donc un événement entre français, et bien plus petit.

Cette édition était donc, on le comprendra, un peu moins hype. Elle fut remportée par Salepate contre Tekk : un grand classique des tournois de l’époque.

L’image contient peut-être : 2 personnes, intérieur

Un rapide retour d’Aspro, joueur parisien :

La HF lan 7 était mon 2e tournoi, une semaine après la RoF 3. J’y ai rencontré ceux qui sont par la suite devenus mes plus proches amis. C’est évidemment la meilleure série de tournois en France et à mon humble avis en Europe. J’veux dire, y a des canapés devant les set up et de la bouffe gratuite !

hf.lan 8 – Novembre 2014

Malheureusement, je manque cruellement d’informations sur cette édition. Leffen y devint le premier à remporter deux HFLAN, rapidement rattrapé par Armada.

HF-LAN Melee Edition – Mai 2015

La grande époque, avec les majuscules ! Envisagé depuis les premières éditions 3 ans auparavant, la HFLAN s’affranchit des limites de participants. 170 joueurs répondent à l’appel, dont Zhu, financé par les dons des joueurs et spectateurs.

Alors certes, il y avait un autre tournoi aux Etats-Unis le même week-end, et les Américains ne vinrent pas en masse, mais le tournoi fut tout de même historique.

On n’en retint pas tant Armada battant Amsah en finale. Les Français, grands patriotes, semblent avoir préféré la victoire de Tekk contre le célèbre Zhu.

HFLAN 12 – Avril 2016

La troisième victoire de Leffen en HFLAN – un Leffen qui ne lâcha pas une seule stock en pools, et continua à faire au moins un 4-stock par set jusqu’en demi-finale.

BeLia y gagna aussi une certaine notoriété à l’international en se plaçant 4ème avec un 3-0 contre Tekk.

HFLAN Melee Edition 2017

La HFLAN Melee Edition 2017 est le plus grand tournoi français à ce jour. Il a compté 238 joueurs, dont les plus grands au monde : Armada, ChuDat, Trif…

L’américain ChuDat s’est dépassé en Grande finale, prenant une game à Armada, mais le leader mondial a montré sa supériorité et remporté le tournoi en Simples comme en Doubles, avec son petit frère Android. ChuDat est arrivé en deuxième place et le joueur espagnol de Peach Trif s’est illustré avec une belle troisième place inattendue.

HFLAN Melee Edition 2019

Inscrivez-vous sur http://smash.gg/hflan-2019 avant le 7 avril 2019 à minuit !

Heir 5 Aftermovie

Par le Pugilat des Étoiles.

La volonté, c’est de la merde

ou l’une des innombrables vertus de l’attention

DISCLAIMER: D’une, je survole des sujets très intéressants qui méritent d’être explorés (j’met des liens en bas tranquille), et de deux ne croyez pas tout ce que je dis, mon but c’est plus vous faire essayer des choses et réfléchir plutôt que de vous convaincre de quoi que ce soit. Au final qui suis-je dans l’e-sport 😀 Votre propre expérience est toujours ce qu’il y a de plus important pour ce genre de sujet.

Vous devez commencez a connaitre la chanson maintenant, mais c’est un fait: personne n’a envie de faire des trucs chiants. Dans Super Smash Bros Melee le jeu video (mais pas que) ça se traduit par des drills techniques, ou par des analyses suffisamment poussées pour qu’elles dépassent la zone de confort de notre niveau de jeu. Alors on se dit que c’est pas pour nous, ou que t’façon on joue a l’instinct, et que c’est qu’un jeu donc autant s’amuser :)))

Alors déjà d’une, personne™ n’est ce genre de personne a moins d’être maso, et de deux, vous ne vous amuserez jamais autant que lorsque vous aurez dépassé ce stade. C’est pareil pour le jogging. Il y a des gens qui font ces choses là, et ce ne sont ni des robots ni de meilleurs êtres humains (on pourrait se poser la question pourtant 😉 je plaisante, vous êtes merveilleux <3 (no fake)).

Deux choses sont importantes ici. Déjà avec un peu de bonne foi et de verres a moitié pleins, un nombre surprenant de choses peuvent devenir fun ; et ceci est directement lié au deuxième point, qui nous intéresse: la volonté c’est de la merde. Mais je 😮 C’est l’heure de la minute Science & Philosophie avec Papy Willy (MD).

Le triangle Pensée Emotion Comportement

Selon une idée qui date d’il y a environ 2000 ans, a la base du Stoïcisme, les emotions naitraient d’une pensée. Le monde extérieur n’a PAS d’influence directe sur votre état émotionnel, mais il provoque des pensées, qui elles, en ont.

Les pensées, les émotions et les comportements sont en fait étroitement liés, et chacun influe les autres ; Ce constat est aujourd’hui exploité en psychologie dans ce qu’on appelle la thérapie comportementale (ou CBT en anglais), un des principaux remède a l’anxiété et la depression.

Illustration :

Une fois que l’emotion est là, le mouvement est enclenché pour de bon. C’est très bête d’essayer de contrôler ou de réprimer une emotion, car ça ne fait qu’aggraver la chose, soit immédiatement soit plus tard. Votre meilleure option serait de la regarder passer, comme un piéton regarderait passer une voiture plutôt que de se jeter dessus pour tenter de l’arrêter (spoilers le piéton meurt a la fin).

Mais tout le monde n’est pas aussi sage (meme moi *insert sadness*), et ce qui va arriver le plus souvent, c’est que vous allez avoir un comportement qui va dans le sens de cette émotion. La voiture vous a embarqué et qui sait ou ca va vous mener.

Maintenant question, quel genre d’emotion vous aurez si vous laissez passer une pensée qui vous dit “ce truc est chiant” ? Facile, pas envie de le faire. La volonté, c’est le fait de se faire violence lorsque l’on ressent ça et de forcer un comportement. Seulement, plusieurs problèmes se posent !

Problème 1: la volonté est une ressource limitée

Le psychologue Roy Baumeister a découvert, lors d’une etude menée en 98, que des gens a qui l’on a fait resister à la tentation de manger du chocolat abandonnent ensuite environ deux fois plus rapidement sur un puzzle difficile et frustrant (en fait impossible a résoudre) par rapport a des gens n’ayant pas cette contrainte. Utiliser sa volonté a un coût ; vous ne pouvez pas vous faire violence indéfiniment. Et justement …

Problème 2: vous vous faites violence

À partir de là, dès que votre volonté est en dèche, c’est la porte ouverte aux pensées negatives. Vous vous condamnez, vous culpabilisez. ÇA c’est maso.
En plus, vous savez maintenant ce qui se passe émotionnellement après ce genre de pensées (hint: c’est pas cool). Et vous savez sûrement aussi que c’est pas dans ces moments-la qu’on se sent motivé a faire des trucs. D’ailleurs …

Problème 3: Si vous attendez d’être motivé en empruntant cette voie, vous pouvez attendre longtemps

Rappelez-vous la première phrase de cet article: vous ne serez jamais motivé à faire quelque chose de chiant. Et si on en est là, c’est justement parce que votre pensée de base était “c’est chiant”. Du coup on se prend dans ce cercle d’à-coup d’effort, crash, mal-être, volonté qui finit par se recharger, à-coup d’effort, etc.

Comment on fait alors ? Bah on peut prendre le problème par le bon bout pardi.

La pensée, ou comment être content

Les pensées, comme le reste de ce que vous faites, sont soumises à la loi des habitudes. Plus vous pensez une pensée, plus vous l’ancrez, et plus vous l’ancrez moins vous en avez conscience. Au bout d’un moment vous l’avez tellement répétée qu’elle passe à la vitesse d’un courant électrique dans votre esprit et que vous ne vous en rendez même plus compte. C’est automatique et c’est surtout un problème si la pensée est négative (“c’est chiant”, au pif) parce qu’elle va toujours passer périodiquement et qu’elle va influencer TOUT LE RESTE PUTAIN.

La bonne nouvelle, c’est qu’en sachant ça, vous pouvez commencez à ouvrir les yeux sur ce qui se passe vraiment dans votre tête. Être capable de transcrire votre monologue interne et vous dire “sérieux je pense vraiment ça ?”. Prendre du recul quoi. Vous pouvez carrément tej la pensée “c’est chiant” avant même qu’elle ait pu avoir le moindre poids et juste faire ce que vous avez à faire. Tout ça parce que vous vous êtes rendu compte de sa naissance et de l’impact qu’elle allait avoir sur vous et que c’était pas ce que vous vouliez. C’est magique putain.

Autre chose. Vous voyez sûrement maintenant que la façon dont on réagit aux expériences extérieures est très arbitraire. Si vous changez votre façon de penser, vous pouvez changer votre perspective sur à peu près ce que vous voulez. Ça veut dire que vous pouvez trouver que le techskill est fun si ca vous chante. Et LÀ vous serez motivés (et contents). Pas avec de la volonté.

Side-note

Maintenant que vous avez arrêté de dormir debout et que vous voyez à peu près ce qui se passe dans votre tête (c’est un début), vous pouvez utiliser votre bon sens mettre de l’ordre là-dedans. Les gens négatifs, qui manquent de confiance en eux, anxieux, dépressifs, ont notamment des pensées totalement à côté de la plaque par rapport a la réalité qu’ils peuvent dégager ou remplacer par des pensées plus lucides.

Un peu comme se rendre compte au bout de 2 ans de jeu qu’on continue de faire toujours les mêmes roulades, et d’un coup le *voir* et se dire “mais merde pourquoi j’fais ca c’est stupide”. Et oui Bobby.

Dans la pratique ça demande un peu … de pratique. Faut trouver la pensée, voir comment elle nous influence, et rester lucide suffisamment longtemps, sur plusieurs essais, pour changer l’habitude. Mais je crois en vous qui croyez en moi qui crois en vous. Tout pareil pour les roulades.

Dans d’autres occasions, la pensée est teeeeeellement stupide que juste la prise de conscience vous fait changer de voie, même pas besoin d’effort 😮 sublime.

Autre solution

Maintenant on sait qu’on peut capter une pensée et en faire sa bitch, mais il existe une autre solution: ne pas penser du tout. Ça veut dire AGIR avant de commencer a tergiverser dans sa tête des tenants et des aboutissants d’une tâche. Ça ne demande pas de réflexion lancer une game avec un CPU lvl 1, donc n’en accordez pas. N’ayez pas cette micro-fraction d’arrêt juste … faites-le, sans cérémonie. Évitez la pensée purement et simplement. Une concentration bien développée permet ce genre de choses. Comme le dit notre srab Shia:

Encore une autre solution (Mais moins pratique)

C’est de ne pas se laisser le choix de faire la chose en question, par exemple en se bloquant les autres possibilités. Le fait de faire des choix ça tape vraiment vénère dans votre réserve de volonté.

C’est pour ça que beaucoup de gens n’arrivent pas à travailler chez eux*, car se branler sur des jeux en ligne ça devient une option beaucoup plus viable que quand vous avez votre boss derrière l’épaule. Vous avez un choix, et celui là, c’est typiquement le genre qui est ultra coûteux.

Virer les choix, c’est au passage la méthode premium contre la procrastination. L’idée c’est d’utiliser les moments ou vous êtes raisonnables pour outsmart les moments ou vous l’êtes pas. Si vous coupez internet, socomman la branlette sur LoL ? Si vous achetez pas de gateaux, socomman le grignotage à 2h du mat ?

Fun fact il existe dans le commerce des boites qui s’ouvrent ou se ferment selon un timer que vous définissez. Vous pouvez foutre votre smartphone dedans quand vous devez faire des choses constructives par exemple. Il existe aussi des logiciels qui restreignent l’accès a une liste de sites que vous définissez.

Bref pour ça, soyez créatifs, trouvez des strats.

Conclusion

Merci d’avoir lu, much love.

 

*: Les gens qui y arrivent appliquent très souvent un des deux trucs que j’expliquais plus haut, soit ils ont un schéma de pensée bien différent du vôtre (genre pas travail = chiant et jeu = marrant, mais plutôt quelque chose comme travail = accomplissement et jeu = perte de temps), donc ils n’ont pas d’effort à faire pour privilégier le travail par rapport au jeu (façon de penser que vous pouvez, encore une fois, complètement vous approprier si ça vous fait plaisir, notre cerveau est très malléable), soit ils posent leur putain de cerveau et ils agissent.

Quelques liens:
– Motivation is garbage dont le titre m’a inspiré l’article: https://www.youtube.com/watch?v=hJ88PaL8ls0
– Le Manuel d’Épictète, base du Stoïcisme: https://tinyurl.com/yckxy5mj
– CBT : http://therapie.cognitive.free.fr/principes.html
– La volonté en tant que ressource limitée (ego depletion) : https://youarenotsosmart.com/2012/04/17/ego-depletion/
– Mais en fait c’est pas toute l’histoire 😮 http://bigthink.com/insights-of-genius/ego-depletion-motivation-and-attention-a-new-model-of-self-control
– Procrastination: https://www.youtube.com/watch?v=DJ2T4-rUUcs
– La boite à timer parce que why not: https://www.thekitchensafe.com/
– https://gofuckingwork.com

– Et ofc Wikipedia:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9rapie_cognitivo-comportementale
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sto%C3%AFcisme
https://en.wikipedia.org/wiki/Ego_depletion

Pourquoi JiM arrête d’organiser des tournois

Ceci est un copier-coller du document de JiM posté ici. Il est ajouté à ShieldBreakFast avec la permission de JiM, pour qu’on puisse facilement le retrouver à l’avenir en cas de besoin et pour partager ses conseils et avertissements avec les prochaines générations de TOs.

Souhaitons-lui au passage plein de courage pour ses concours de l’année prochaine !

Introduction

 

Bonjour à tous ! Merci d’être ici pour lire ces nombreuses lignes.

Je vais dès à présent prendre une semi retraite, et je souhaite partager mon expérience de carrière de joueur/TO afin que les TO actuels et futurs TO puissent ne pas reproduire mes erreurs, et pour les que les participants aux tournois puissent se rendre compte de la difficulté et de l’ingratitude que représente ce travail qu’est le TOing.

Lire la suite

Top 10 DjaGoF combos – GRSmash

Awakening III – Le Travel Guide français

Dans cet article, voyons comment aller à l’Awakening III pour pas cher, le week-end du 21-22 octobre. Munich est une jolie ville, c’est un peu le Nantes allemand (meilleure commu d’Allemagne ?) avec une scène émergente et hyper dynamique, et le tournoi n’a eu que des bons retours l’an dernier.

Image may contain: 1 person, sitting, crowd and text

Le trajet

J’ai pas de sous et plein de temps

Là, vous connaissez déjà la solution : prendre le bus ! (En général.) Voilà la meilleure option que j’ai trouvée.

  • Depuis Nantes : 181€
    • Aller : bon alors oui. Oui. Officiellement, à 53€50, le bus Eurolines est moins cher que l’avion. Mais le bus, c’est 22 heures de route, et l’avion c’est 3h25 pour 86€ avec Air France, en partant à 11h20.
    • Retour : bon là, pareil, vous avez Eurolines et son retour à 53€50, ou alors vous avez Air France et un retour à 95€ lundi à 9h40, avec une correspondance à Paris.
  • Depuis Paris : 80€
    • Aller : comme pour les Nantais, il y a bien des bus à 10€ de moins, mais ça fait 18 heures de trajet. En train, vous en avez pour un peu moins de 6h en partant de la gare de l’Est à 15h55, pour 45€.
    • Retour : vous avez un Flixbus de nuit pour 33€, ou alors vous avez un avion lundi à 16h pour 35€, si vous avez trouvé un hébergement pour dimanche soir.
  • Depuis Lille : 86.90€
    • Aller : Allez au Syndicate et laissez tomber. Votre option la moins chère, c’est de prendre un bus (39€90 pour un Flixbus de nuit, 56€80 pour partir à 7h25 du matin et arriver à 23h35).
    • Retour : ouais, y’a bien un Flixbus qui part à 7h15 pour 46€90
  • Depuis Lyon : 76.90€
    • Aller : si vous n’avez rien contre les bus de nuit, pour 29€, partez à 21h20 vendredi et arrivez à 8h55 samedi. Ou partez à 21h20 jeudi et arrivez à 8h55 vendredi. (Flixbus)
    • Retour : prendre le bus de nuit à 21h à la gare routière de Munich. Ça vous fait arriver à 8h35 et ça coûte 37€90. Vous avez trouvé un hébergement pour la nuit de dimanche à lundi ? Si vous le prenez lundi à 21h, vous en avez pour seulement 29€. (Flixbus)
  • Depuis Montpellier : non. Oubliez.

J’ai des sous mais pas le temps de niaiser

Pas possible de sécher des cours ou de poser des congés ? C’est pas grave, j’ai quand même votre dos.

  • Depuis Nantes : 276€
    • Aller : prenez l’avion à 18h45, avec Air France. 102€.
    • Retour : j’ai pas trouvé grand-chose, mais Brussels Airline a bien un retour à 18h20 pour 174€.
  • Depuis Paris :
    • Aller : il y a un avion à 18h05 et un autre à 21h avec Air France, tous les deux à 46€.
    • Retour : désolée, mais soit vous prenez une solution de nuit, soit vous posez votre lundi. Si vous devez vraiment être au travail lundi, vous pouvez prendre le train à 3h24 du matin et arriver à 9h51 à la gare de l’Est pour 39€, mais je n’ai pas trouvé mieux.
  • Depuis Lille : impossible. Désolée.
  • Depuis Lyon : 187€
    • Aller : avec Air France, vous pouvez partir de Lyon Saint Exupéry à 18h40 et arriver à 22h30 pour 107€.
    • Retour : je ne sais pas à quelle heure finit le tournoi, et l’aéroport n’est pas tout près de la ville. Mais si vous n’avez vraiment pas le choix, il y a un retour à 18h10 avec Air France, qui vous fait atterrir à 22h05 pour 80€.
  • Depuis Montpellier : y’a rien pour vous, de ce que je vois.

le centre-ville de munich

Le centre-ville de Munich, pas du tout à côté de la salle non plus.

L’hébergement

Notez pour commencer que l’hébergement à la salle est gratuit de vendredi à dimanche et qu’ils ont même des douches (utilisez-les, s’il vous plaît).

  • En AirBnB : à 40€ par personne par nuit, vous pouvez vous en sortir.
  • En auberge de jeunesse : en dortoir, 25€/nuit peuvent suffire.
  • En hôtel : en partageant une chambre à 2, vous payez chacun 25€ par nuit (50€ chacun pour le week-end, donc)
  • Chez un Smasheur : les joueurs locaux avaient hébergé pas mal de monde l’an dernier, mais faites vite, ce tournoi devrait être beaucoup plus gros.

S’inscrire : smash.gg/awakening3

Des bons plans, envie que j’ajoute une autre ville pour le prochain article “travel guide”, envie de proposer un tournoi à couvrir ? Discutons-en dans les commentaires de l’article.

Page 1 of 23

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén