ShieldBreakFast

Le blog Melee d'Exile.

Un nouveau ruleset pour Melee en France

Ces deux derniers mois, les organisateurs français de tournois ont voté plusieurs mises à jour du règlement Melee français. Les votes ont eu lieu sur la section du Discord ouverte aux organisateurs de tournois actifs ; ils ont été faits par réaction sur un message, avec une semaine par vote, ce qui permettait d’avoir le temps de changer d’avis grâce au débat.

Ont été votés quelques mises à jour qui étaient entrées dans l’usage, mais pas encore dans le règlement officiel :

  • Le passage en NTSC : s’il est en application depuis plus d’un an, il s’agissait d’un changement à la discrétion des TOs. 14 personnes ont voté pour passer en NTSC, 3 personnes ont proposé de préciser dans le ruleset que le TO pouvait choisir, personne n’a soutenu la version PAL (RIP).
  • Slippi : l’utilisation de Slippi (qui permet d’enregistrer toutes les parties jouées automatiquement) sur les setups sera désormais expressément encouragée, sans être obligatoire. 12 personnes ont voté pour encourager Slippi, 5 pour ne pas en parler dans le ruleset. Personne ne s’est prononcé en faveur de l’interdiction de Slippi.
  • UCF : l’Universal Controller Fix est rendu obligatoire avec l’intégralité des 15 voix exprimées.

En dehors de ces modifications, deux règles françaises de longue date mais pas forcément logiques ont été mises à jour pour se rapprocher d’un règlement mondial harmonisé.

  • Le timer de doubles passe de 10 à 8 minutes, avec 11 voix pour et 1 voix contre.
  • Le règlement de counterpick passe de la Tero’s Smart Rule (“on ne counterpick pas un stage sur lequel on a déjà counterpick et gagné”) à la Winner DSR appliquée dans la majeure partie du monde (“on ne counterpick pas un stage sur lequel on a gagné”), avec 10 votes pour, 1 vote contre et 2 votes blancs.

Quelques nouveautés ont été proposées mais n’ont pas été adoptées :

  • Nous avons discuté de Frozen PS (Pokémon Stadium sans transformations). Une voix s’exprime en faveur de l’imposition de Frozen PS, deux pour une interdiction et on compte 13 votes blancs. Nous encourageons donc les TO à tester Frozen PS dans leurs tournois locaux s’ils le souhaitent et à garder Pokémon Stadium classique sur leurs tournois de plus grande envergure en attendant d’avoir le recul suffisant pour un nouveau vote en juillet.
  • De même pour l’Avalon Ruleset (Pokémon Stadium starter, Final Destination en counterpick). Proposé au vote, il a obtenu 6 “oui”, 8 “non” et 5 blancs – les blancs étant, comme pour le vote précédent, une invitation à refaire le vote cet été avec plus de recul et avec le résultat du vote Frozen PS.
  • Le Multimod Launcher, sorti pendant la phase de vote, n’a pas fait l’objet d’un vote en raison du manque de recul et d’expérience que nous avons avec. Un vote sera conduit cet été sur plusieurs de ses fonctionnalités, la plus importante étant la fonctionnalité de réduction du lag sur écran HDMI, qui pourrait transformer l’organisation des tournois de Melee. Rendez-vous cet été pour une première décision !

Enfin, nous avons voté sur un dernier sujet : l’interdiction du wobbling. Le vote s’est fait en deux parties, la première visant à définir le wobbling (interdire seulement certains types “faciles” de wobbling ? interdire seulement jusqu’à 100%, ou en cas de retard de stock uniquement ?) et la deuxième à définir une sanction (perdre la stock ou perdre la game). Les organisateurs avaient le droit de voter pour plusieurs propositions.

Les résultats détaillés :

  • Bannir le wobbling
    • Interdire le ftilt ou dtilt de Nana (autoriser le wobbling avec des timings plus difficiles, ex. bair, smash..) : 1 vote
    • Interdire le wobbling mais autoriser le blizzobling dont l’exécution est plus difficile : 3 votes
    • Interdire un quatrième coup de nana (ban “complet” du wobbling) : 12 votes
  • Autoriser le wobbling
    • Autoriser le wobbling jusqu’à 300% (ancien ruleset) : 3 votes
    • Autoriser le wobbling jusqu’à 100% : 2 votes
    • Autoriser le wobbling en cas de retard d’au moins une stock : 3 votes

Il est donc interdit de faire un quatrième coup de Nana. Les organisateurs de tournoi ont décidé qu’une personne ayant wobblé perd immédiatement la game (9 votes), plutôt qu’une stock (4 votes) ou une disqualification du tournoi (1 vote). La France devient le premier pays à bannir le wobbling.

Les organisateurs de tournoi actifs sont invités à se manifester sur le Discord LeFrenchMelee s’ils ne sont pas déjà inclus dans ces discussions !

EMG parle de : Raoul

EMG a inclus le joueur français Raoul dans ses “plays of the week” cette semaine, grâce à un beau combo sur son camarade parisien Swankiwi à l’Extra Life Café (un jeudi sur deux, venez nous y retrouver !).

Guide de voyage : Nantarena 20.1

La Nantarena est un tournoi historique de Melee, qui fait son retour ce samedi 7 mars (avec freeplay et peut-être doubles le dimanche) à Polytech Nantes.

Le tournoi

32 joueurs, un max de confort, plein de canapés, une buvette à prix cassés et le tournoi à 5€ tout inclus si vous vous inscrivez à l’avance. Que demander de plus ?

L’inscription : https://smash.gg/tournament/nantarena-20-1/events/super-smash-bros-melee-ngc/overview

Les storylines :

  • Rennes vs Nantes. Il y a 3 ans encore, Nantes était la grande sœur de la communauté rennaise. Rennes a su s’émanciper : saura-t-elle voler la place de la meilleure commu de l’Ouest une bonne fois pour toutes ?
  • Le retour de Melee à Nantes : après une période difficile, Melee fait son retour dans la communauté nantaise des jeux de combat. Si le cap à 32 joueurs est atteint, on pourrait voir le retour des tournois locaux en force !
  • Spleen quitte le Sud. Le Falco marseillais a obtenu les honneurs du panel français pour sa progression, mais n’est pas encore sorti de sa région : qu’arrivera-t-il à faire loin de chez lui ?
  • Les Parisiens en force : un convoi de Parisiens se prépare à faire le trajet. Qu’en sera-t-il des performances ?

L’hébergement

L’équipe Beat By 44 a accès à certaines options gratuites d’hébergement, contactez-les si vous voulez réserver une place ou si vous voulez de l’aide pour trouver un bon hôtel !

Plans spécifiques Melee :

  • Siimacore peut héberger quelques personnes chez lui
  • Exile a réservé un AirBnB avec 3 lits doubles, 35€ par personne au total (2 nuits). Contactez-la pour plus d’informations

Le trajet

  • Clermont-Ferrand : 25€ aller, 29€ retour avec Flixbus (environ 8 heures). Je vous conseille de galérer au retour mais de prendre un train à 39€ à l’aller, qui vous fait gagner 2 heures.
  • Grenoble : le bus (~30€ dans chaque sens) c’est vraiment très très long, donc préférez le train (~80€ dans chaque sens) si vous en avez les moyens
  • Limoges : 25€ de bus dans chaque sens avec Flixbus. Contactez VeK pour proposer un covoiturage.
  • Lyon : fuyez le bus, ça n’en vaut pas la peine ! Le train coûte exactement le même prix (26€ aller, 26€ retour) et va deux fois plus vite.
  • Marseille : le train vous coûtera 150€ aller-retour. Le bus est 3 fois moins cher, mais il faut être prêt à passer 17 heures d’affilée mal assis. À vous de voir.
  • Nancy : 12 heures de bus pour moins de 50€ aller-retour. Si vous pouvez, préférez le train : 5 à 6h pour une cinquantaine d’euros dans chaque sens.
  • Paris : contactez Ridley pour remplir son covoiturage ou prenez un Flixbus (10€ dans chaque sens, 5h de route) ou un train (16€ aller, 18€ retour).
  • Rennes : le Flixbus coûte 5€98 aller-retour et je crois qu’il y a aussi des covoiturages. Profitez-en !
Power Ranking français 2019

Power Ranking français – Juillet-Décembre 2019

Le power ranking français de fin 2019 est sorti et a pour particularité d’être classé en tiers plutôt qu’en numérotant chaque personne. L’ordre au sein des tiers existe, mais il reste approximatif !

Les points à retenir :

  • Raoul intègre le tier S. S’il reste derrière le champion Mahie, ses voyages à l’étranger lui ont permis de s’améliorer et de faire parler de lui.
  • Charlon mène le tier A devant Bobi et CC
  • Dans le tier B, Galan, petit nouveau de Nancy, rivalise avec les anciens JiM et Chaos6
  • En tier C, le Lillois Psylo défend sa ville contre Enn et Arte
  • Au tier D, JvJ, habitué des rankings, Poilon, le plus fort des netplayers, et les nouveaux parisiens Swankiwi et Ping

Enfin, le panel a choisi d’attribuer des mentions honorables à deux joueurs dont la progression les a le plus impressionnés : Spleen à Marseille et Khalas à Paris.

La méthodologie et les pronostics

Le PR a été établi à partir des sets gagnants et perdants de la période juillet-décembre 2019 par un panel d’organisateurs de tournois français : Solo et OnArap pour le Nord (et spécifiquement Paris), LuK et Kebabman13 pour le Sud et Link69 pour la région lyonnaise.

Dans le prochain Power Ranking français, vous retrouverez peut-être des grands noms absents de ce classement : Makenshi, Tekk et Baxon, par exemple, ont été trop peu actifs sur la période pour qu’on puisse les mettre en avant, bien qu’ils figurent sans aucun doute parmi les meilleurs joueurs français.

Les solutions low-cost pour aller en tournoi

Si toi aussi tu en as marre que ton portefeuille pleure après chaque tournoi et que tu ne sait pas comment faire pour réduire la facture, cet article est pour toi ! Je vais m’atteler ici à répertorier tous les moyens existants (à ma connaissance) qui te permettront de payer moins cher en hébergement et en transport (le prix d’entrée au tournoi, lui ne bougera pas d’un centime). 

Lire la suite

Baxon Netplay Highlight Video

Une nouvelle vidéo des highlights de Baxon sur le netplay européen. N’oubliez pas d’envoyer vos combo videos à Exile ou ShieldBreakFast pour qu’elles soient ajoutées au blog !

Profiter de ton premier tournoi

Hey.

Salutations, personne derrière ton écran.

A partir de maintenant t’es mon pote, et je te parle un peu de ce qui va se passer à ton premier tournoi. Je te préviens d’avance, ça risque d’être un peu humiliant.

Je sais, je sais, tu doses, et t’étais le boss final de tes petits camarades, excuse nous Neo. Mais bon, je préfère te filer deux trois tips, comme ça on pourra pas dire que je suis une mauvaise pote.

Lire la suite

Pourquoi Melee ne meurt pas ?

Une vidéo du Pugilat des Étoiles.

Power Ranking français – Hiver 2019

  1. OPL | Mahie
  2. Makenshi
  3. Belia
  4. Meljin
  5. 0x | Djagof
  6. Charlon
  7. Alox
  8. JiM
  9. Leon
  10. Samplay
  11. Enn
  12. Raoul
  13. Woli
  14. Psylo
  15. Bobi
  16. Yogui
  17. LuK
  18. MetalFox
  19. Kid Candi
  20. Damo

Une histoire de la HFLAN

Une petite (bon ok, pas vraiment petite) histoire de la HFLAN. Elle a été rédigée avec l’aide de Slhoka, l’ancien co-organisateur de ces tournois. Nos remerciements à BSeeD également, en particulier pour ce beau témoignage : “j’aurais bien voulu aider mais j’suis un poisson rouge merde”. Merci à BeLia, Tekk, Fauster, Charlon, Aspro et j’espère n’avoir oublié personne.

Vous avez jusqu’au 7 avril 2019 à minuit pour vous inscrire à la prochaine. Faites-le maintenant : http://smash.gg/hflan-2019 !

hf.lan – Avril 2011

C’était un beau jour du printemps 2011 – le soleil brillait, les Sheik sheikaient, les oiseaux pewpewaient. Rien de bien spécial en somme, jusqu’à un soudain message sur JeuxVideo.com.

Source : http://www.jeuxvideo.com/forums/1-4555-9655212-1-0-1-0-tournoi-weekend-30-avril-et-1er-mai.htm

Pauvre Warhuma, innocent et naïf ! Un Slhoka des forêts lui fondit dessus, saisissant l’opportunité avec la majesté de l’aigle s’emparant du mulot égaré.

Notez le génie de ce message. Le petit “intéressant” qui permet de créer un climat de confiance – d’aigle sans merci, Slhoka (ou devrait-on dire Suroka ?) se mue en vipère, endormant les défenses de sa proie. De même, le conseil de poster sur le CF, l’injonction à rejoindre la communauté et à y faire de la promotion. Ne vous fiez pas à cette apparence innocente. Le vrai piège, c’est cette dernière petite requête : “Je serais aussi intéressé par les règles du tournoi”.

Est-ce que ça vous semble innocent ? On ne saura jamais si ça l’était pour Slhoka, mais ce qu’on sait, c’est que ce fut la porte d’entrée de la communauté Melee vers l’organisation de la HFLAN. Le règlement était en effet plutôt bancal, et Slhoka en profita pour tâter le terrain en proposant de l’aide sur le sujet aux organisateurs. Peu d’espoir de son côté, il faut le dire : dans ce genre de cas, les organisateurs extérieurs à la communauté se braquent souvent, et refusent d’accorder de la marge de manoeuvre à des personnes externes à l’équipe d’organisation. Du côté de la HFLAN (ou plus exactement, de la hf.lan), ce fut loin d’être le cas. Les organisateurs se montrèrent incroyablement ouverts et à l’écoute, c’était fantastique.

Le jour venu, ces bonnes impressions se confirment, et les joueurs français de Melee comprennent à quel point c’est une belle histoire d’amour qui commence avec la HFLAN : la qualité du cadre du tournoi est incroyable. La légitimité offerte par la proximité des jeux PC, tout d’abord, la qualité du local, et bien sûr, les hot dogs et boissons à volonté, qui deviendraient un grand classique de la série HFLAN. Et comme si cela ne suffisait pas, le staff était intéressé par le jeu, compétent, et ouvert à la collaboration. Preuve de bonne volonté, ils finiraient même par confier le déroulement des matchs de tournoi  à Slhoka pour se concentrer sur l’aide logistique !

Cette première HFLAN n’était pas bien grande, toutefois, il faut bien le dire. Il y avait bien deux joueurs venus de Lyon pour l’occasion. Leur nom vous évoque d’ailleurs peut-être quelque chose : Tekk et Fauster. Tekk s’empara de la victoire en avec un bracket reset contre Doraki, qui l’avait sorti en Winner Semis.

On remarquera dans la liste des participants d’autres joueurs qui deviendraient bien plus connus par la suite : Cromat (aujourd’hui Crogo), BeLia, Fauster. Fauster arriva 7ème au tournoi, battu par Benoit et Cromat. Cependant, ce n’est pas ce qu’on retiendra de sa venue à la HFLAN. Non, c’est tout autre chose : ampli à la main, les organisateurs de l’événement proposèrent aux joueurs de commenter… donnant le micro à Fauster pour la première fois.

Une mention spéciale à pq3000 dont le tag me fait toujours rire quand je le vois.

Finissons l’histoire de la hf.lan par ce bilan de Slhoka, avec six ans de recul :

Le tournoi a été un franc succès malgré le peu de joueurs présents (à relativiser car l’activité Melee était à l’époque au plus bas à cette époque).

hf.lan 2.0 – Octobre 2011

La hf.lan se décida à partir sur 2 tournois par an, en se focalisant sur 3 jeux permanents : StarCraft II, League of Legends et notre cher Melee. Pour cette deuxième édition, les Smasheurs avaient compris l’intérêt de l’événement : le tournoi avait commencé avec une limite de 32 joueurs, puis la limite augmenta à 48 à la demande des joueurs. En excluant les désistements du jour même, la limite fut atteinte, avec des déplacements de Lyonnais, de Lillois. Dans le top français, seuls Salepate et Baxon manquaient à l’appel de cette édition.

La grande nouveauté, cette fois, c’était le grand amphithéâtre dans lequel se dérouleraient toutes les phases finales des HFLAN suivantes, qui était en travaux lors de la première édition. Avec ça et le reste de l’organisation, il y avait le potentiel de devenir un des meilleurs tournois d’Europe – et sans vouloir vous gâcher le suspense, ce serait bientôt le cas.

Entre le club PC ESIEE et la communauté Melee, c’était la confirmation d’une belle histoire d’amour. Sur les résultats, plus de contre-performances que de belles surprises apparemment : on notera la deuxième place de Cyr qui refusait de counterpick contre Darko, et une horrible 13ème place pour Tekk, venu confirmer sa place de meilleur français et en fait éliminé par Doraki et Slhoka. Douloureux.

Au sujet de ces HFLAN suivantes, BeLia affirme aujourd’hui :

Le cadre est agréable, l’amphi quand tu découvres encore le jeu c’est magique.

Un point de vue partagé par bon nombre de joueurs que j’ai interrogés.

hf.lan <3 – Mai 2012

LE GRAND REMPLACEMENT §§!!!§§§§§!!!11!

Les Anglais, les Italiens, Overtriforce furent de sortie en mai 2012, s’intégrant aux 48 participants de la HFLAN. La crème de la crème manquait encore, mais ce fut la HFLAN décisive sur le plan international, faisant découvrir à tous à quel point la HFLAN est un tournoi agréable et bien organisé et annonçant le succès de l’édition suivante.

hf.lan 4ever – Décembre 2012

64 joueurs, cette fois. Et pas n’importe lesquels : Armada, Leffen, Zgetto, Ie, Over, la quatrième édition de la HFLAN fut décisive pour l’histoire de la série.

Un certain NMW, joueur américain de Melee en stage en Europe, fit un petit tour via la HFLAN – et arriva troisième de l’amateur bracket derrière Fauster et JiM !

hf.lan 5 – Juin 2013

Armada et Leffen ne se déplacèrent pas à la HFLAN pour la cinquième édition, mais l’Europe était loin d’être absente.

Les Hollandais, en particulier, se déplacèrent en masse, et on y trouva des sets d’anthologie pour nos joueurs français : Salepate arrachant une victoire à Jeapie, Baxon sortant Faab puis Remen du top 8 sans pitié, le tout sous les hurlements de Fauster bien entendu.

Un beau tournoi, donc, et l’occasion de gagner en ampleur également, avec une vraie cérémonie d’ouverture.

hf.lan 6 – Décembre 2013

LA HFLAN était désormais un classique : inscriptions pleines en quelques heures, tops européens de sortie, organisation au poil. Le tournoi se solda par une victoire de Leffen sur Ice. Une amélioration à retenir : c’était la première fois que le tournoi était streamé “professionnellement”, par SaltyPlayground.

hf.lan 7 – Mai/Juin 2014

Sur la hf.lan 7, les conditions étaient fort différentes. Deux semaines plus tôt, la Republic of Fighters 3 avait fait l’événement, dans les mêmes locaux que la HFLAN, et les étrangers s’y étaient déplacés en masse. Salaires de Smasheurs oblige, la hf.lan 7 fut donc un événement entre français, et bien plus petit.

Cette édition était donc, on le comprendra, un peu moins hype. Elle fut remportée par Salepate contre Tekk : un grand classique des tournois de l’époque.

L’image contient peut-être : 2 personnes, intérieur

Un rapide retour d’Aspro, joueur parisien :

La HF lan 7 était mon 2e tournoi, une semaine après la RoF 3. J’y ai rencontré ceux qui sont par la suite devenus mes plus proches amis. C’est évidemment la meilleure série de tournois en France et à mon humble avis en Europe. J’veux dire, y a des canapés devant les set up et de la bouffe gratuite !

hf.lan 8 – Novembre 2014

Malheureusement, je manque cruellement d’informations sur cette édition. Leffen y devint le premier à remporter deux HFLAN, rapidement rattrapé par Armada.

HF-LAN Melee Edition – Mai 2015

La grande époque, avec les majuscules ! Envisagé depuis les premières éditions 3 ans auparavant, la HFLAN s’affranchit des limites de participants. 170 joueurs répondent à l’appel, dont Zhu, financé par les dons des joueurs et spectateurs.

Alors certes, il y avait un autre tournoi aux Etats-Unis le même week-end, et les Américains ne vinrent pas en masse, mais le tournoi fut tout de même historique.

On n’en retint pas tant Armada battant Amsah en finale. Les Français, grands patriotes, semblent avoir préféré la victoire de Tekk contre le célèbre Zhu.

HFLAN 12 – Avril 2016

La troisième victoire de Leffen en HFLAN – un Leffen qui ne lâcha pas une seule stock en pools, et continua à faire au moins un 4-stock par set jusqu’en demi-finale.

BeLia y gagna aussi une certaine notoriété à l’international en se plaçant 4ème avec un 3-0 contre Tekk.

HFLAN Melee Edition 2017

La HFLAN Melee Edition 2017 est le plus grand tournoi français à ce jour. Il a compté 238 joueurs, dont les plus grands au monde : Armada, ChuDat, Trif…

L’américain ChuDat s’est dépassé en Grande finale, prenant une game à Armada, mais le leader mondial a montré sa supériorité et remporté le tournoi en Simples comme en Doubles, avec son petit frère Android. ChuDat est arrivé en deuxième place et le joueur espagnol de Peach Trif s’est illustré avec une belle troisième place inattendue.

HFLAN Melee Edition 2019

Inscrivez-vous sur http://smash.gg/hflan-2019 avant le 7 avril 2019 à minuit !

Page 1 of 24

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén